Connectez-vous S'inscrire

Interview de Mickael du Faubourg




Interview de Mickael du Faubourg
Mickael du Faubourg est un jeune auteur/compositeur décalé.Son album "Acidulés", disponible courant octobre, en dit long sur son univers musical.Un talent à découvrir d'urgence !
 
1/ Mickael du Faubourg, quel est votre parcours ?

 
J'ai goûté, il y a maintenant plus de quinze ans, à la création musicale par le biais de ma chapelle adolescente : le rap ; poussé par le vent de la revendication. J'ai très rapidement bifurqué vers d'autres horizons musicaux, parfois brouillons et un peu trop pointus. Comprenant que le média qui conviendrait le mieux à l'épanouissement de mes textes serait une chanson française posée et intelligible, j'ai franchi le pas. Sans aucune barrière de style pour le futur.
 
2/ La musique a-t-elle une grande importance dans votre vie ?

 
La musique, en tant qu'auditeur, m'accompagne et m'adoucit au quotidien. En tant qu'artiste, elle revêt l'apparence d'une femme, bien plus qu'une passion ; et la réussite dans ce domaine est un objectif réel : cela donne un sens premier à ma propre existence. Alors, on peut dire que la musique a une importance capitale dans ma vie.
 
3/ Quelles sont vos influences ?

Très large au niveau de ce que j'apprécie musicalement, il est très difficile de dégager quelque chose en particulier. Mais si je devais citer des artistes qui me touchent, bien plus qu'ils m'inspirent, je dirais : Cat Power, Alela Diane, Patti Smith...Je suis bouleversé par les oeuvres musicales ayant une certaine profondeur, de la gravité, avec souvent un côté épuré. On ne retrouve pas, dans ce que je fais, ce que je viens d'évoquer, donc dur de vraiment parler d'influences.
 
4/ Parlez-nous de votre album "Acidulés"

 
Cet album est un cocktail de trois saveurs : 1/3 de satires, 1/3 de poèmes existentiels et 1/3 d'historiettes sensées. Des textes, pour la plupart, légèrement grincants, mis en musique sur des guitares à accords simples et classiques, pour une facilité d'écoute. Un tout quelque peu piquant mais qui passe d'une manière sympa - volià pourquoi "Acidulés".
 
5/ Dans quelle catégorie vous placez-vous ?

 
Dans la famille "chanson française", c'est indéniable ; mais dans une case que je trouve cruellement vide :"la chanson à texte". J'en revendique fièrement l'étiquette.
 
6/ Vos futurs projets ?

 
Les textes du prochain album sont déjà écrits. La couleur est plus fantaisiste, mais toujours satirique. Dès septembre, je les habille de musique , elle sera plus rythmée, plus recherchée (avec des sonorités rares).
 
 
Propos recueillis par cedric Perrin

Mercredi 5 Septembre 2012 - 19:18



Nouveau commentaire :

sur cette page