Connectez-vous S'inscrire

JASMINE, le nouvel album de KEITH JARRETT et CHARLIE HADEN

A paraître le 3 mai 2010!


JASMINE ou les retrouvailles au disque de deux des musiciens de jazz les plus influents de la scène internationale contemporaine : Keith Jarrett et Charlie Haden.



JASMINE, le nouvel album de KEITH JARRETT et CHARLIE HADEN
Composé essentiellement de chansons d’amours et de standards, Jasmine marque, sous le sceau de l’intimité, les retrouvailles discographiques de Keith Jarrett et Charlie Haden, deux des musiciens de jazz les plus influents de la scène internationale contemporaine. Leur dernier enregistrement commun pour ECM, « Eyes of the the Heart », remontait à 1976, précédant de peu la dissolution du fameux « quartet américain » de Jarrett (avec Haden, Paul Motian et Dewey Redman), responsable notamment, quelques années auparavant, du séminal «Survivor’s Suite».

La musique de Jasmine est d’une tout autre nature que celle proposée alors par ce quartet. Beaucoup de choses ont changé entre temps dans l’esthétique des deux musiciens, à l’exception de leur totale intégrité et de leur engagement toujours aussi fort dans la musique. Parmi les nombreuses directions prises par leur musique respective au cours des dernières années, Jarrett et Haden ont tous deux porté une attention nouvelle au répertoire des standards et de la Grande Chanson Américaine — Jarrett remportant un succès international exceptionnel avec sa relecture des standards à la tête de son trio (avec Gary Peacock et Jack DeJohnette) tandis que Charlie Haden ressuscitait avec son Quartet West le jazz west-coast de son adolescence.

C’est au début de l’année 2007 que les retrouvailles se sont déroulées lorsque Jarrett fut convié à confier quelques souvenirs personnels devant la caméra pour un film documentaire consacré à Haden (« Rambling Boy » de Reto Caduff). Les deux hommes profitèrent de la situation pour jouer ensemble de façon informelle et le plaisir fut tel que Jarrett invita Haden à venir chez lui quelques semaines plus tard enregistrer une poignée de thèmes l’espace d’un week-end prolongé. La séance dura quatre jours au mois de mars 2007.

Jeudi 15 Avril 2010 - 19:54



Nouveau commentaire :

sur cette page