Connectez-vous S'inscrire

JOSH ROUSE - El turista

Sortie le 23 février 2010




JOSH ROUSE - El turista
“Je sais que c'est plutôt marrant, un type du Midwest jouant des chansons brésiliennes en espagnol, dit John Rouse au sujet de son nouvel album studio, "El Turista". Je ne sais pas si ça me va, mais j'aime le résultat."

Inattendue et tout simplement superbe, cette collection de chansons sensuelles pourrait se fondre sans effort avec le travail d'orfèvre de Getz/Gilberto et le "Graceland" de Paul Simon, des albums aussi surprenants à leur époque que "El Turista" l'est aujourd'hui. Ce disque signale une nouvelle direction pour un artiste culte salué par la critique, tout en offrant la sophistication musicale et la profondeur émotionnelle que les fidèles de Rouse s'attendent à trouver chez lui. Notamment grâce à une œuvre toujours envoûtante d'où se détachent des jalons modernes comme "1972" (2003) et "Nashville" (2005), tous deux alimentant largement la merveilleuse rétrospective de Rhino de 2008, "The Best of the Rykodisc Years".

Sur "El Turista" figure distinctement l'influence de l'Espagne où le natif du Nebraska s'est installé il y a cinq ans auprès de sa femme, Paz Suay ; le couple habite désormais à Valence, sur la Côte Méditerranéenne. Sur ce nouvel album, l'Espagne sert de point de départ à un voyage musical à travers le globe qui passe par Cuba, le Brésil, l'Afrique ainsi que Nashville, où la plupart des morceaux ont été enregistrés avec Brad Jones, producteur et proche collaborateur de longue date de Rouse, et dans l'ancien domicile du couple à Brooklyn, où l'idée du disque a germé et certaines chansons ont été imaginées.

Vendredi 15 Janvier 2010 - 12:51



Nouveau commentaire :

sur cette page