Connectez-vous S'inscrire

Jackass 3 en DVD et Blu-Ray

Sortie le 29 mars 2011




Jackass 3 en DVD et Blu-Ray
Retrouvez la fine équipe au complet pour le meilleur et pour le pire ! Ce qui n’était qu’une émission de gags et de cascades dangereuses diffusée sur MTV est devenue en quelques années LA référence des adolescents du monde entier en matière de divertissement. “Jackass”, qui se traduit en français par “abruti”, met en scène une bande de potes déjantés prêts à tout pour faire rire, quitte à se blesser.

Après 2 premiers films sortis en 2002 et en 2006 et qui ont attiré des millions d’amateurs de sensations fortes, les Jackass sont de retour avec un troisième opus sorti pour la première fois en France au cinéma. Sa particularité : des cascades et des situations rocambolesques, toujours plus improbables, sans trucage ni doublage pour un rendu spectaculaire.

UN PHÉNOMÈNE QUI NE SE DÉMENT PAS
Pendant 10 ans, Johnny Knoxville et ses acolytes ont animé Jackass, une émission diffusée sur la chaîne américaine MTV et basée sur un concept simple : réaliser des séries de gags assortis de cascades spectaculaires dans le but de faire rire. Plus la prise de risques est importante, plus l’effet humoristique fonctionne. Et c’est là toute la force de Jackass, qui séduit tout particulièrement les adolescents amateurs de sensations fortes : dépasser les limites, prendre tous les risques, s’exposer en permanence au danger. La série est un tel succès que l’idée de la transposer sur grand écran ne tarde pas à voir le jour. Jackass, le Film sort aux États-Unis en 2002, suivi 4 ans plus tard de Jackass 2, rentabilisé le jour même de sa sortie en salles, et enfin de Jackass 3 qui va encore plus loin que les deux précédents, disposant de moyens supplémentaires et permettant aux spectateurs de vivre l’expérience en 3D. La folle équipe ne compte pas en rester là et on murmure déjà qu’un quatrième volet serait en préparation.

Les personnages les plus emblématiques de Jackass ont également eu droit à leurs propres émissions : Viva la Bam qui plonge le spectateur dans l’intimité trash de la vie de Bam Margera ; Wildboyz avec Chris Pontius et Steeve-O qui partent à la rencontre des animaux sauvages, ou encore Homewrecker dans laquelle Ryan Dunn décore des maisons… à sa façon.

UNE BANDE DE LOUFOQUES MAIS PAS SEULEMENT…
L’équipe de Jackass le rappelle dans chacune de ses bandes-annonces : « Les cascades sont effectuées par des professionnels. N’essaie surtout pas de les refaire, toi et ta bande de baltringues. » Les professionnels, ce sont Johnny Knoxville, leader de Jackass, et sa bande de fous furieux, acteurs et skateurs, devenus rapidement des cascadeurs confirmés.

Johnny Knoxville
La légende raconte qu’à 9 ans, il avait sauté du 2e étage d’un hôtel dans une piscine. À 13 ans, il renouvelait cet exploit en plongeant cette fois du 6e étage ! Fiction ou réalité ? Finalement, peu importe, car, depuis, Johnny a trouvé un moyen de ne laisser aucun doute sur ses prouesses : les filmer. Leader de Jackass et à l’origine du projet, Johnny Knoxville est avant tout un acteur comique, formé à l’American Academy of Dramatic Arts de Pasadena en Californie. Principalement connu pour ses prestations dans Jackass où il exécute bien souvent les sketchs les plus risqués, il a également incarné Luke Duke, l’un des deux héros du film Shérif, fais-moi peur, et obtenu le rôle de Scrad/Charlie dans Men in Black II.

Bam Margera
De son vrai nom Brandon Cole Margera, Bam débarque sur le tournage de la série Jackass en qualité de skateur professionnel. Il est repéré par Johnny Knoxville pour ses prestations dans la minisérie Camp Kill Yourself dans laquelle il réalise des démonstrations spectaculaires de skateboard, couplées à des sketchs hilarants. Mettant régulièrement en scène sa famille dans divers épisodes de Jackass, il devient parallèlement le personnage principal d’une émission de téléréalité consacrée à sa vie et à son entourage : Viva La Bam.

Chris Pontius
On dit de lui qu’il est le “Superman des temps modernes”. Mais la cape est bien souvent la seule chose qu’il porte dans Jackass, tant il adore se balader nu ou presque. Skateur de talent, il apparaît dévêtu en public pour la première fois alors qu’il n’a pas encore 18 ans. En 2000, il rejoint la troupe de Jackass et se spécialise dans les déguisements, incarnant divers personnages emblématiques de la série, tels que “Party Boy”, un garçon qui se déshabille dès qu’il entend de la musique, ou encore “Bunny the Lifeguard”, un lapin garde du corps habillé d’un string et d’un soutien-gorge. Avec son ami et collègue Steve-O, il anime une nouvelle série, WildBoyz, dans laquelle il part à la rencontre d’animaux sauvages. En 2011, il apparaît également dans le film Somewhere de Sofia Coppola.

Steve-O
Steve-O, de son vrai nom Stephen Gilchrist Glover, est sans aucun doute le pire énergumène des Jackass, considéré, souvent à raison, comme un parfait cinglé. Seul Anglais de la bande, ancien élève du Ringling Brothers and Barnum & Bailey Clown College, une école de cirque réputée, Steve-O se fait remarquer par Big Brother Magazine, dont l’un des rédacteurs, Jeff Tremaine, n’est autre que le futur réalisateur de Jackass. Connu pour n’avoir aucune limite, Steve-O affronte tous les dangers, n’hésitant pas à y ajouter des détails particulièrement écoeurants et impressionnants. Il décline par la suite son rôle dans la série WilBoyz en compagnie d’un autre héros de Jackass, Chris Pontius.

Ryan Dunn
Lorsque Steve-O refuse une cascade, Ryan Dunn prend la relève. Nager dans le bac d’une station d’épuration ou s’introduire dans le corps différents objets avant d’aller passer une radio, rien ne l’arrête ni ne l’effraie. Connu pour ses prises de risques considérables, notamment lors de cascades mémorables en voiture, il est aussi celui qui se blesse le plus souvent lors des tournages. Son goût de la casse, il l’assouvira dans une émission de téléréalité qui lui sera entièrement consacrée, Homewrecker, et dans laquelle il se chargera de refaire la décoration d’appartements ou de chambres d’hôtel à son image…

Preston Lacy
Acteur de publicités et comédien, connu notamment pour ses sketchs dans le Tonight Show de Jay Leno, Preston Lacy se distingue par sa forte corpulence, qui sert souvent de prétexte à ses prestations dans Jackass. Réputé pour sa mauvaise humeur, il fait régulièrement les frais des gags de Wee-Man, un autre “Jackass”, malgré leurs gabarits complètement opposés. Preston a également obtenu des rôles dans le film Pledge This ou dans la série américaine Captain Jackson.

Jason Acuña
Atteint d’achondroplasie, Jason Acuña, alias Wee-Man, est à la fois skateur et acteur professionnel. Dans “Jackass”, il incarne le rôle du méchant, celui qui prend un malin plaisir à faire mal aux autres et plus particulièrement à Preston Lacy, le poids lourd de l’équipe. Malgré sa petite taille, il participe activement aux cascades, relevant des défis à sa hauteur (motocross miniature…).

DES INVITÉS DE MARQUE
La bande des Jackass a invité sur son tournage des personnages de renom, habitués de la série ou y faisant leur première apparition et qui se sont prêtés au jeu avec un plaisir évident.

Parmi eux :

▪ Tony Hawk, considéré à juste titre comme l’un des meilleurs skateurs de tous les temps et qui a souvent mis son talent au service de Jackass en effectuant des figures exceptionnelles sur des rampes de looping réalisées sur mesure.

▪ Sean William Scott, célèbre acteur américain (Top Cops, Destination finale, Shérif, fais-moi peur…), connu notamment pour son interprétation de Stifler dans les films American Pie 1, 2 et 3.

▪ Spike Jonze, acteur reconnu (The Game, Dans la peau de John Malkovich, Les Rois du désert, Hannibal…), réalisateur confirmé (Dans la peau de John Malkovich, Adaptation et Max et les maximonstres) et producteur inspiré (Jackass, la série et les films, Human Nature et Synedoche New York), véritable touche-à-tout qui aime aussi prendre des risques en participant au tournage de Jackass.

▪ Brandon Novak, skateur professionnel, également membre du groupe de rock alternatif CKY Crew (Camp Kill Yourself), qui a inspiré les premières vidéos de Bam Margera et dont il a signé la BO.

UN FILM ; TROIS VERSIONS
Jackass 3 sera disponible en DVD et Blu-ray dans sa version cinéma mais aussi dans une version longue non censurée et inédite, qui pourra être visionnée en 3D dans le DVD de la version Combo (4 paires de lunettes anaglyphes sont incluses).

Cette technologie donne tout le relief nécessaire pour apprécier comme il se doit les cascades et plonge le spectateur au coeur de l’action : attention, ça va faire mal !

JACKASS, UN FILM QUI TROUVE SON PUBLIC
Bourré de gags et de cascades hilarantes comme celle où Bam se fait « repoudré le nez » par une gigantesque main remplie de farine ou celle où ils foncent dans la vitrine d’un concessionnaire de scooters en voulant faire un essai, Jackass 3 marque les esprits. Il s’inscrit ainsi dans la droite ligne d’autres films devenus cultes pour toute une génération d’adolescents tels que SuperGrave (deux étudiants déterminés à perdre leur virginité avant leur entrée à l’université), Pineapple Express (la fuite délirante d’un fumeur de hachisch et de son dealer, témoins malgré eux d’un crime sordide), Tonnerre sous les tropiques (réalisé par Ben Stiller et qui suit les péripéties d’acteurs livrés à eux-mêmes dans la jungle) ou encore Les Rois du patin (ou comment deux champions de patinage qui se haïssent deviennent le premier couple de patineurs artistiques du même sexe).

Mardi 1 Mars 2011 - 21:43



Nouveau commentaire :

sur cette page