Connectez-vous S'inscrire

Jacno - Tant de temps (Album)

Sortie le 15 mai 2006




In(c)lassable défricheur, Jacno crée avec Elli Medeiros le premier groupe punk français, les Stinky Toys. Après avoir partagé avec les Sex Pistols l’affiche du premier festival punk à Londres au 100 Club en 1976, fait la une du Melody Maker, et commis deux albums de punk séminal, qui lorgnent vers le son new-yorkais, les Stinky Toys se séparent. Fin 1979, Jacno enregistre à l’aide d’un synthétiseur l’instrumental Rectangle, bande-son du premier moyen-métrage d’Olivier Assayas. Rectangle, titre précurseur de toute la vague pop électronique instrumentale (la French touch avant l’heure), sera numéro 1 des ventes en France et dans plusieurs pays européens.

Le son Jacno est né, et il marquera profondément de sa touche les eighties, notamment à travers une activité de producteur : Jacno produit en 1980 le tube Amoureux solitaires de Lio, adaptation française du titre Lonely Lovers des Stinky Toys, il réalise ensuite le premier album d’Etienne Daho, Mythomane, puis compose et produit les titres du premier album solo de Daniel Darc, Sous influence divine, réalise l’album Tombé du ciel de Jacques Higelin…

En parallèle, Jacno poursuit une trajectoire d’interprète : aux côtés d’ Elli Medeiros, il lance le premier duo pop à la française, Elli & Jacno, qui, Main dans la main, enregistrent quelques albums essentiels, dont la bande originale du film emblématique Les nuits de la pleine lune d’Eric Rohmer. Après un premier single écrit par Françoise Hardy en 1985, sa carrière d’interprète prend son envol en 1988, avec son premier album solo, T’es loin, t’es prêt. Suivront 3 albums solo dans les années 90, dont le disque Faux témoin, produit par Etienne Daho. Dandy pop, bohème libertin, Jacno aura successivement porté ces dernières années les casquettes de multi-instrumentiste, compositeur, producteur, Pygmalion, chanteur, auteur, acteur…

4 ans après la sortie de son dernier opus, French Paradoxe, Jacno revient avec un nouvel album Tant de temps. On y retrouve des satellites familiers de la galaxie Jacno, venus prêter leur voix (Etienne Daho sur le morceau titre de l’album), ou croiser leur guitare (Thomas Dutronc venu avec sa guitare de ‘Voleur de poules’, selon les termes de Jacno, Paul Personne, ici à contre-emploi de son répertoire habituel), et de nouveaux complices, comme le combo culte électro-pop franco-allemand Stereo Total. Tant de temps est mis sur orbite par la fusée pop Tous ces mots-là, déclaration d’amour brûlante, où se répondent, puis s’entrelacent les voix de Jacno et de Françoise Cactus (chanteuse de Stereo Total). La chanson part bille en tête sur une autoroute de la séduction, avec des Explicit Lyrics, déclamés par une voix de crooner fumeur de Gitanes.

Adepte du politiquement incorrect, et insensible à la langue de bois, Jacno enchaîne avec un pamphlet au titre programmatique Le sport, qui brocarde les prétendus bienfaits du sport. Après cet avertissement sanitaire, salutaire à l’aube de la Coupe du Monde de Football, se succèdent des ritournelles pop irrésistibles (Tant de temps, Si je te quitte…), à la signature sonore immédiatement identifiable (la Jacno touch), un OVNI à la rythmique appuyée où Jacno goûte aux subtilités de la langue allemande (Mars Rendez-vous), et quelques-uns des textes les plus autobiographiques et les plus touchants de son parcours (Baiser empoisonné, Avec les yeux)… Avec Mon château, en œnologue et amateur de bons mots, Jacno tisse une chanson à base de crus issus du bordelais (tous sauf un, cherchez l’intrus).

On croise aussi des créatures nocturnes, des vampires assoiffés d’amour (L’homme de l’ombre), des péripatéticiennes en bonne compagnie côte à côte avec des amoureux sur leur nuage (Les amants, les clients), des martiens érotomanes…et, de fil en aiguille, se dessine une carte du Tendre version 2006 aux contours bordés d’amours difficiles/impossibles, sur une bande sonore intemporelle, entre minimalisme et classicisme (Mon château), aux déséquilibres savamment étudiés (désynchronisation entre mélodie et rythmique…). Avec une écriture affûtée, tantôt espiègle, tantôt bouleversante, teintée d’une mélancolie mêlée d’humour et d’autodérision, un goût du verbe et une passion du bon mot, un sens du son inouï, Jacno signe ici son grand retour, que nous attendions depuis Tant de temps.


Jacno vous donne rendez-vous :


le 15 mai 2006 pour la sortie de son nouvel album Tant de temps.

le 22 mai 2006 au Triptyque (Paris), pour l’enregistrement en public de l’émission La Bande Passante (RFI)

fin mai 2006 pour la sortie du livre d’entretiens avec Albert Algoud Jacno Itinéraire du dandy pop, aux Editions du Rocher / collection SL.

le samedi 3 juin 2006 pour un concert au Festival ART ROCK 2006 (Forum de la Passerelle), à Saint-Brieuc

le mercredi 14 juin 2006 pour un concert à Paris, à la Cigale

Allez sur son site officiel : http://www.jacno.fr/

VIDEO CLIP - JACNO - LE SPORT


Samedi 1 Avril 2006 - 22:38
sur cette page