Connectez-vous S'inscrire

Jammer Jamanji (Big dada)




Jammer Jamanji (Big dada)
Alors, par où on commence ? L'album que Jahmek Power alias Jammer a mis presque dix ans à faire, ses treize titres en 45 minutes, couvre tout simplement ce que la musique black anglaise a de meilleur aujourd'hui. Ce producteur et MC a recruté parmi les noms les plus brillants et reconnus de la scène, qu'il a d'ailleurs participé à créer, pour enrichir cet album fidèle à lui-même.

Il y a donc les contributions vocales de Skepta, JME et Frisco (la légende Boy Better Know sur “10 Man Roll”), Newham Generals (“Bad Mind People”), Jammin et Hainsy (“One 4 Me”), Camalot (“Get It In”), Lickle J pour un superbe vocal reggae, et la soul de Kivanch et de la malheureusement défunte Shiv Lizzy. Niveau prod, Jammer s'appuie sur les participations de Toddla T (sur les titres “Party Animal” et “Back To The ‘90s”), Rapid (“Better Than...”), Mumdance (“10 Man Roll’) et de Redlight (“Get It In”). En solo, Jammer présente une nouvelle profond- eur rythmique grime sur “Murkle Mode” et “Walking Duppy”.

Jahmek Power est un des vrais pionniers de la scène grime. Artisan de la paix aussi bien que danger public, Jammer est un des rares gars à Londres à avoir Dizzee Rascal et Wiley comme amis, et à avoir travaillé, entre autres, avec Kano, Tinchy et Chipmunk. Si tout ces gens n'ont aucun reproche à lui faire, c'est bien parce que, au fond, Jammer croit plus en la musique qu'en son ego. Maintenant, il a enfin la chance de le prouver, avec cet album véritablement varié et sans compromis.

Mercredi 26 Mai 2010 - 21:27



Nouveau commentaire :

sur cette page