Connectez-vous S'inscrire

Jane MONHEIT - Home




Jane MONHEIT - Home
Home, le nouvel album de Jane Monheit, est une ode à l'âge d'or du Standard Jazz — genre auquel Jane s'identifie le plus. Home est en effet une célébration des trésors écrits par des auteurs-compositeurs du passé et du présent que Jane Monheit admire, dont Rodgers & Hart ou Schwartz & Dietz. Sous la forme d'un cycle passionnant de 12 chansons autoproduites par la chanteuse, Home est le dixième album de Jane Monheit, et il sera accompagné d'une tournée mondiale qui débutera cet automne.

"Avec 'Home', je voulais revenir à ce que je préfère," dit Jane, "…retourner à mes racines. Pour moi, rien ne vaut le standard jazz auquel on donne une nouvelle jeunesse avec sa propre interprétation, et que l'on présente devant un nouveau public sous une lumière neuve."

Jane Monheit est accompagnée sur "Home" par ses musiciens de longue date — Michael Kanan (piano), Neal Miner (basse), Rick Montalbano (batterie) — et elle est rejointe sur ce CD par des invités spéciaux: John Pizzarelli (chant, guitare), Peter Eldridge (chant), Frank Vignola (guitare), Joe Magnarelli (trompette, flugelhorn), Mark O'Connor (violon) et Larry Goldings (piano).

Le premier album de Jane Monheit, "Never Never Land" (2000) est resté plus d'une année dans les listings Jazz du Billboard et a été plébiscité comme Meilleur Premier Album par les membres de l'Association des Journalistes Jazz aux Etats-Unis. Son deuxième disque, "Come Dream With Me" (2001) s'est classé #1 au Billboard, tandis que "In The Sun," sorti en 2003, mérite une nomination aux Grammy Awards pour son arrangeur, Vince Mendoza ("Meilleur Arrangement Instrumental").

En 2007, l'album "Surrender" entre à la première place des meilleures ventes Jazz du Billboard la semaine de sa sortie; en faisant référence à "Surrender" en même temps qu'à son album suivant, "The Lovers, The Dreamers And Me," le prestigieux New York Times écrit, "La parfaite limpidité de sa voix est un atout remarquable." Jane continue de faire des tournées dans le monde en donnant des concerts à guichets fermés. Et selon Time Magazine, "Jane Monheit ne peut pas ne pas réussir. En un mot, elle a tout."

Mardi 31 Août 2010 - 18:51



Nouveau commentaire :

sur cette page