Connectez-vous S'inscrire

Jesse Mc Cartney - Right Where You Want Me

Sortie le 11 décembre 2006


Il s’est fait connaître aux USA en incarnant le personnage principal de la série TV « Summerland ». Enorme phénomène aux Etats-Unis, Jesse sort son premier album solo « Beautiful Soul » qui se vend immédiatement à des millions d’exemplaires ! Jesse sort aujourd’hui son 2ème album « Right Where You Want Me ».



EPISODE 1, EPISODE 2, EPISODE 3, EPISODE 4


" Je n’ai jamais ressenti le besoin de lâcher prise/Je suis toujours resté dans la retenue en me ménageant/ Mais pas cette fois…" Ces mots, extraits de la chanson qui a donné son titre à son deuxième opus, Right Where You Want Me, marquent le retour d’un Jesse McCartney plus mature et plus sage. Deux années se sont écoulées depuis la sortie de Beautiful Soul, un album certifié platine et un single classé dans le Top 5 américain qui s’est placé au sommet des charts en Australie, en Italie, aux Philippines et à Taiwan imposant "Jesse Mac" sur la scène internationale. Entre-temps, l’auteur-compositeur-interprète et acteur a récolté une myriade de récompenses, tourné plusieurs films et donné moult concerts à guichets fermés (Jesse a notamment été nommé aux American Music Awards en tant que ‘Meilleur Nouvel Artiste’, aux MTV Awards dans la catégorie ‘Meilleure Vidéo Pop’ et a remporté plusieurs Teen Choice Awards, notamment celui d’Artiste Masculin, Révélation et Artiste Cross-over, sans oublier deux nominations aux très convoités Emmy Awards). Mais parallèlement ses différentes obligations professionnelles, McCartney a également pris le temps de réfléchir sur le chemin qu’il avait parcouru.

“Il a fallu du temps, mais au final j’ai dépassé toutes mes espérances sur tous les plans,” déclare Jesse, maintenant âgé de 19 ans. “Ces deux dernières années, j’ai eu l’impression d’être dans un grand huit, j’ai vécu des expériences hallucinantes et très épanouissantes et, honnêtement, j’y ai consacré toute mon énergie. ”

Ce sentiment euphorique est perceptible à l’écoute de Right Where You Want Me, un album dans lequel Jesse conjugue son amour pour le R&B, notamment des artistes comme Stevie Wonder, Ray Charles et Lauryn Hill (“Just Go”) avec une nouvelle urgence rock (“Blow Your Mind” et “Can’t Let You Go”). “Je voulais franchir un nouveau pas musicalement par rapport à ‘Beautiful Soul’ et montrer que j’avais évolué et mûri,” dit-il. “Je vais bientôt avoir vingt ans, il est donc normal que j’aie changé depuis mes 15 ans. Mais je crois aussi que mes fans ont grandi et je pense que ceux qui ont aimé mon premier album, apprécieront davantage encore celui-ci. J’en suis vraiment fier."

Jesse est d’autant plus fier qu’il a co-écrit tous les titres (sauf un), dont la plupart avec son guitariste et directeur musical Dory Lobel, ainsi que Adam Watts & Andy Dodd, le duo derrière “Beautiful Soul". "Adam et Andy étaient totalement inconnus lorsqu’ils ont écrit 'Beautiful Soul' pour le premier album," déclare Jesse. "Mais tout comme mon co-auteur Dory, ils savent d’où je viens musicalement. Ils m’ont vraiment aidé à évoluer et ça s’est fait naturellement." Cette synergie est palpable dans la chanson qui a donné son titre à l’album, un morceau dansant et sensuel où l’on retrouve ce savant mélange, qui caractérise Jesse, entre des mélodies inspirées de la soul et une sensibilité pop particulière. "C’est une déclaration assez forte," déclare Jesse à propos du single. "Ça parle d’une fille qui contrôle la situation et qui me montre comment assumer mes responsabilités et être un homme. Et finalement je vais répondre à toutes ces attentes."

Certains auteurs-producteurs chevronnés comme John Shanks (“Blow Your Mind”), Kara DioGuardi, Greg Wells, Drew Ramsey, Shannon Sanders, Marti Fredricksen et Eman ont également collaboré à ce disque. Mais ne vous méprenez pas, il s’agit quand même du disque de Jesse, comme en témoigne "Invincible", une chanson très personnelle où sa voix dépouillée est accompagnée d’un orchestre de 15 musiciens. "C’est une chanson vraiment triste à propos d’un copain à moi, qui est mort en état d’ébriété dans un accident de voiture il y a trois ans," explique Jesse. "Il m’a semblé qu’il était important d’en profiter pour faire passer un message aux gamins de mon âge, leur rappeler qu’il ne faut surtout pas prendre le volant si l’on a bu. La chanson est tellement forte qu’ils ne pourront pas l’ignorer."

Même si Jesse est aussi un acteur talentueux, comme en témoignent ses prestations dans la série télévisée américaine "Summerland" ou dans un film indépendant intitulé "Keith," c’est ce besoin d’exprimer ce qu’il a au fond du coeur qui l’a toujours poussé vers la musique. C’est aussi pour cette raison qu’il a vraiment pris du plaisir à écriture et enregistrer ce disque. Et Jesse de confier : "On me demande toujours ce que je préfère entre chanter et jouer la comédie. En fait, j’adore les deux, même s’il est vrai que ce sont deux choses très différentes. Dans un film, on dépend beaucoup des autres, ce qui n’est pas désagréable. Dans ma musique, en revanche, je contrôle tout. C’est même un peu effrayant quelque fois, mais j’aime me lancer ce défi. Au bout du compte je peux dire que ça correspond vraiment aux choix que j’ai fait et ça me plait.'"

Jesse qui compte déjà quelques 12 années de carrière dans "le métier", a indéniablement su faire les bons choix. Né à Westchester, dans la banlieue de New York, Jesse a commencé à sept ans à se produire dans des comédies musicales locales. Dès 10 ans, il fait ses débuts à Broadway dans ‘Le Roi et Moi’, avant d’enchaîner plus tard avec The Who’s Roger Daltrey in A Christmas Carol. En 1997, Jesse intègre en tant que chanteur le groupe Sugar Beats, qui sera nommé aux Grammy Awards dans la catégorie Meilleur Album pour Enfants pour How Sweet It Is sorti en 1998. Il rejoint ensuite le groupe Dream Street, qui lui vaut de remporter son premier album de platine à l’âge de 12 ans. A 16 ans, Jesse se lance dans une carrière solo ; il crée des chansons pour son premier opus et participe à une douzaine de bandes originales de films. L’album Beautiful Soul sort en 2004, fort d’un premier single éponyme qui devient un énorme succès international. En tournée américaine en tête d’affiche, Jesse fait sensation dans quelques 56 villes et conquiert également des milliers de nouveaux fans en Australie, au Japon et en Europe. Plus tard, il rejoint les Backstreet Boys pour sept concerts à guichets fermés en Europe.

Toutes ces expériences, confie Jesse, s’entendent dans Right Where You Want Me. “Ces huit mois d’affilée en tournée dans le monde entier m’ont permis de découvrir des cultures différentes. Après avoir absorbé ces nouvelles influences, les chansons sont sorties naturellement. J’ai commencé à m’intéresser davantage aux gens, au monde et à la manière dont il fonctionne. C’était un défi pour moi et une véritable satisfaction d’arriver à mettre tout ça en musique.”

Jesse semble vraiment un artiste comblé. Pour le plus grand bonheur des ses fans, ce bourreau de travail n’a guère l’intention de ralentir la cadence. "Je veux faire ça pour le restant de ma vie," dit-il. "Je suis incapable de m’imaginer faisant autre chose." En ce sens, Jesse McCartney est vraiment là où il veut être — il est là pour rester.

Site officiel : http://www.jessemccartney.fr

Samedi 4 Novembre 2006 - 00:40
sur cette page