Connectez-vous S'inscrire

John Doe’s Unbelievable Suicide - Big Beautiful Nothing


En ces temps propices à l’électro, qu’il est bon de découvrir des groupes encore attachés à leurs instruments. Parmi eux se trouve le duo lavallois John Doe’s Unbelievable Suicide.



John Doe’s Unbelievable Suicide - Big Beautiful Nothing
C’est en 2008, dans les petites rues de Laval, que nait l’aventure John Doe's Unbelievable Suicide. Composé de Valentin Blanchet (chant et guitare) et de Thomas Frogner (batterie et chœurs), le duo enchaîne dès lors les concerts et gravit les échelons avec une rapidité impressionnante ! En effet, après un premier E.P. sorti en mars 2010 intitulé Walk Around The Clock, il récidive le 25 octobre dernier avec la sortie de Big Beautiful Nothing, un cd 5 titres. L’album n’est maintenant plus très loin…

Volontairement influencé par Yodelice, Mumford & Sons, Sigur Ros ou encore This Will Destroy You (c’est en tout cas ce que les deux compères nous disent !), John Doe’s Unbelievable Suicide rêve déjà de faire carrière dans le folk/rock français. Mais, contrairement aux autres « petits », le duo lavallois a de véritables chances de toucher, un jour, les étoiles : des compos bien ficelées, une voix charismatique et un univers intimiste et larmoyant qui sera (on a aucun doute là-dessus) plaire à la gente féminine, souvent émue à l’idée de verser une petite larme sur des airs tristes et mélancoliques (oh ne faites pas celles qui ne sont pas au courant !).

Big Beautiful Nothing est un 5 titres qui raisonne comme une déclaration d’amour, avec des ballades d’un autre temps. Vous ne pourrez que succomber à l’entraînante « the Fault » ; vous adorerez la superbe « Lord Of Albion » (qui est de loin notre préférée) ; vous pleurerez (et oui, même vous messieurs !) pour les tristes « Unpretty Me » et « My Mum Has No Name » ; enfin vous danserez et chanterez sur « Ha Ha Hermann » qui flirte avec l’univers naïf et innocent de groupes comme Cocoon. Un bel ouvrage donc, servi par de très bons enregistrements et une qualité de son remarquable (qui est essentiel quand on joue avec des « vrais » instruments) !

Dimanche 25 Mars 2012 - 04:37



Nouveau commentaire :

sur cette page