Connectez-vous S'inscrire

Joly "parle au cortex, pas aux tripes" et continue de taper sur Sarkozy




Joly "parle au cortex, pas aux tripes" et continue de taper sur Sarkozy
Eva Joly tenait mercredi soir son dernier meeting au Cirque d'Hiver, à Paris. A quatre jours du premier tour, la candidate écologiste, dont la rugosité et les maladresses ont été moquées au cours de sa campagne a parlé d'elle. "Est-ce que je regrette mes maladresses?", a-t-elle questionné, avant de répondre: "Seulement celle qui m'a fait chuter dans les escaliers.

Tout le reste, je l'assume. Ma petite voix, mon débit lent, mon accent, mon incapacité à mentir", a-t-elle énuméré. "Si je m'adresse davantage au cortex qu'aux tripes c'est parce que notre monde est complexe : mon devoir est d'éclairer les électeurs, pas de les mystifier", a-t-elle ajouté. L'ancienne magistrate a de nouveau pris pour cible le chef de l'Etat sortant. "Le sarkozysme n'aura été qu'une vaste supercherie, une escroquerie réactionnaire, un abus de pouvoir basé sur un abus de faiblesse", a-t-elle lancé.

Jeudi 19 Avril 2012 - 16:03



Nouveau commentaire :

sur cette page