Connectez-vous S'inscrire

Joyce DiDonato - Furore : Handel Opera Arias




La mezzo-soprano texane Joyce DiDonato, qui aime à rappeler son attachement à Paris et dont le public accourt à chacune de ses apparitions, revient pour un concert au titre prometteur, « Furore ». Avec sa vocalité franche et tonique, elle nous invite à un programme Haendel composé des airs de folie et de fureur extraits de ses oeuvres lyriques. C’est dans ces arias rageuses et palpitantes que l’artiste donne le meilleur d’elle-même : « On ne peut pas chanter une aria de Haendel sans s’investir totalement et y entrer dedans avec émotion et engagement ». Elle sera accompagnée par les Talens Lyriques et leur chef Christophe Rousset, fin connaisseur de l’oeuvre de Haendel.


Joyce DiDonato peut à juste titre revendiquer son rang parmi les plus captivantes et les plus passionnées des artistes de sa génération. Les critiques qualifient sa technique “d'audacieuse” et saluent la profondeur et l'intelligence de ses interprétations, jouant sur toute la gamme des émotions, de la passion la plus débridée à la dépression noire et maladive. Que ce soit dans le rôle-titre de La Cenerentola ou celui de Dajanira dans Hercules, chef-d'œuvre de Haendel, Joyce DiDonato manifeste la même capacité à insuffler une vie émotionnelle aux personnages de son vaste répertoire, inspirant ce commentaire d'un critique : “La soirée appartenait à DiDonato, dont la merveilleuse interprétation devrait rester longtemps un point de référence dans le monde de l'opéra.” (The Observer, mars 2006) Joyce DiDonato s'est distinguée en remportant de nombreux prix et honneurs prestigieux. Récemment le prix du Chanteur de l'Année 2006, décerné par La Royal Philharmonic Society, est venu s'ajouter à ses autres récompenses, dont le prestigieux Prix Richard Tucker (2002), le Prix ARIA (2000) et le Deuxième Prix au Concours Operalia - Plácido Domingo à Hambourg en 1998.

Parmi les moments forts de sa carrière figurent ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans le rôle de Cherubino (Le nozze di Figaro), ses débuts à la Scala de Milan dans le rôle d'Angelina (La Cenerentola), et ses interprétations du rôle de Rosina (Il barbiere di Siviglia) à Covent Garden de Londres. Invitée régulièrement à l'Opéra de Paris, elle y a chanté les rôles de Cherubino (Le nozze di Figaro), Angelina (La Cenerentola), Dajanira (Hercules), Rosina (Il barbiere di Siviglia) et Idamante (Idomeneo). Joyce DiDonato a également interprété Sesto (La Clemenza di Tito) et Elisabetta (Maria Stuarda) au Grand Théâtre de Genève ; Dejanira (Hercules) au Festival d'Aix-en-Provence ; Sister Helen Prejean (Dead Man Walking) au New York City Opera ; Cendrillon (La Cenerentola) et Cherubino (Le nozze di Figaro) à l'Opéra de Santa Fe ; et Rosina dans Il barbiere di Siviglia au Festival de Pesaro et au Teatro Comunale de Bologne.

Sa discographie a reçu de nombreuses récompenses et comprend un récital de mélodies écrites par les compositeurs américains Bernstein, Copland et Heggie, intitulé “The Deepest Desire” (Eloquentia), un disque enregistré en public, “A Journey through Venice” (pour le label du Wigmore Hall de Londres), La Cenerentola avec Alberto Zedda, légendaire spécialiste rossinien, ainsi que plusieurs enregistrements d'opéras, Radamisto et Floridante (Haendel), Benvenuto Cellini (Berlioz), Resurrection (Tod Machover), Little Women (Mark Adamo),et des œuvres sacrées de Vivaldi enregistrées avec The King's Consort. Son récent disque de duos avec Patricia Ciofi et le DVD de l'opéra de Haendel, Hercules, enregistré à l'Opéra de Paris, ont reçu les louanges de la critique internationale.


Samedi 22 Novembre 2008 - 15:02



Nouveau commentaire :

sur cette page