Connectez-vous S'inscrire

Julia Channel est de retour !


Messieurs, dès la Saint Valentin, inscrivez vous gratuitement pour le plus grand quart d’heure américain de votre vie ! Aux premiers jours du Printemps, les filles vous feront danser ! Inscription des hommes: dès le 14 février 2010 et mise en ligne du site et accès au chat: le 20 mars 2010



Julia Channel est de retour !
A partir du 14 février, elle lance son site de rencontres nouvelle génération : www.mecacroquer.com
Julia Channel ne fait jamais rien comme les autres. Sur mecacroquer.com, les codes classiques de la séduction sont inversés pour sécuriser les filles.  Ce sont les hommes qui s'affichent et les femmes qui choisissent.

Mecacroquer.com, un site de rencontres conçu par une femme pour les femmes.
Julia Channel, icône du glamour, inspirée par les attentes de la gent féminine, a voulu inverser les codes habituels de la séduction et créer un site de rencontres où les femmes se sentiraient enfin à l’aise. Le concept est celui du quart d'heure américain : ce sont les filles qui invitent les hommes à faire connaissance...  Mecacroquer.com valorise ainsi la femme et rompt les codes traditionnels du webdating.

Les hommes s’affichent, les femmes choisissent.
Le monde a changé, les femmes aussi. La drague n’est plus réservée aux hommes. Aujourd’hui les femmes assument leurs désirs, leurs pulsions et ne sont plus réfractaires à des rencontres sur internet. Cependant, trop souvent harcelées sur les autres sites, elles sont ici libres de choisir avec qui elles veulent être mises en relation. Les femmes vont pouvoir enfin draguer ouvertement celui qu’elles ont choisi, dans l’anonymat le plus absolu et surtout en toute sécurité !

Inscriptions
Les hommes s'inscrivent gratuitement en quelques minutes : description, photo, hobbies, disponibilité… Pour 3! seulement, ils peuvent activer leur compte par SMS et se rendre disponible à une rencontre durant 48 heures. Selon leurs disponibilités, ils peuvent donc être contactés par des femmes pour un chat téléphonique sécurisé et complètement anonyme.

Pour les femmes, l’inscription est gratuite. Seule la communication téléphonique est facturée 0,34 Euros ! par minute. Elles n’ont pas besoin de s’inscrire et de remplir un long formulaire en ligne. Pour elles, il suffit de se rendre sur le site et de consulter les fiches des hommes. S’ils sont disponibles pour une rencontre, elles peuvent décider d’être mises en relation téléphonique avec eux, en toute sécurité et dans l’anonymat.

Confidentialité, anonymat, sécurité totale pour les femmes et les hommes
Lors de la mise en relation téléphonique, l’homme n’a pas le numéro de téléphone de la femme. Mais le numéro de l’homme dragué reste aussi confidentiel. C’est un robot qui se charge de téléphoner aux 2 protagonistes et les mettre en relation. Mecacroquer.com permet une mise en relation par téléphone, en toute sécurité et dans l’anonymat le plus complet. C’est à vous décider si vous souhaitez ou non donner vos coordonnées pour poursuivre les présentations.

Chat téléphonique anonyme entre 2 personnes
Outre l’originalité et la modernité du concept, Mecacroquer.com permet une mise en relation anonyme par téléphone, en toute sécurité. Sur les sites classiques, on perd du temps à faire des mails, on ne sait pas qui se cache derrière l’ordinateur, la rencontre est biaisée, on est souvent déçu et on perd beaucoup de temps.

Le Chat téléphonique et anonyme permet une conversation rapide, directe et sincère. D’autant que la voix est un formidable outil de séduction… La voix suave et le rire franc de votre interlocuteur vous donneront-t-ils envie de prolonger la rencontre ?

Dans un secteur en mal d'innovations, la téléphonie mobile offre de nouvelles opportunités. Si les acteurs historiques des sites de rencontre sur internet ont longtemps été indétrônables, c'est parce peu de nouveaux arrivants sont parvenus à se différencier dans un marché quasi saturé.

Mecacroquer.com s’impose comme un acteur essentiel de l’alliance du webdating et de la téléphonie mobile.

Mardi 9 Février 2010 - 17:22



Nouveau commentaire :

sur cette page