Connectez-vous S'inscrire

K’NAAN - TROUBADOUR




K’NAAN - TROUBADOUR
Les journalistes du monde entier rivalisent de superlatifs à propos de ce jeune somalien, auteur d’un deuxième album TROUBADOUR tout simplement magnifique.

Né en 1978 à Mogadiscio, Somalie, K’Naan (qui signifie « voyageur » en somalien) a grandi en pleine guerre civile dans un pays ravagé, classé l’endroit le plus dangereux du monde par l’ONU. Issu d’une famille d’artiste, il découvre le hip hop au fil des disques de Nas et Rakim que son père, parti gagner sa vie à New York pour faire vivre sa famille restéé au pays, lui envoie régulièrement. Il apprend par cœur les sons, ne parlant pas l’anglais, et récite les chansons pendant que sa mère fait tous les jours le chemin jusqu’à l’ambassade des Etats-Unis pour obtenir des visas. Il leur faudra attendre le dernier jour de présence de l’ambassade pour pouvoir prendre le dernier vol commercial en partance de Somalie pour s’envoler vers New-York puis Toronto, vers la liberté.

Après un premier album The Dusty Foot Philosopher récompensé du Juno Award (Victoire de la musique canadienne) du meilleur album de rap, K’Naan part en tournée avec Amadou & Mariam, M, Nelly Furtado, The Roots, participe au Nice Jazz Festival et au Live8… Il récite un texte devant le conseil des Nations-Unis pour dénoncer l’inaction en Somalie, Youssou N’Dour, présent dans la salle ce jour là, craque pour K’Naan et l’invite à jouer sur son album.

TROUBADOUR devrait permettre au monde entier de découvrir le talent de K’Naan. Enregistré dans le studio personnel de Bob Marley et les studios Tuff Gong à Kingston, Jamaïque, cet album contient des invités prestigieux comme Kirk Hammett (Metallica), Adam Levine (Maroon 5), Damian et Stephen Marley, Mos Def, Chubb Rock… Toute la presse US s’enflamme pour ces titres hip hop emprunts de sons traditionnels africains, raffinés, bien écrits et qui respirent une joie de vivre communicative. Le New York Times compare l’ascension de K’Naan à celle d’Obama, Rolling Stone voit en lui un John Lennon du hip hop, CNN lui consacre un documentaire…

Le premier single « ABCs » feat. Chubb Rock nous fait découvrir le côté hip hop de K’Naan. Pied au plancher avec un flow rapide mais clair, le titre nous propulse à Mogadiscio, où les enfants traînent dans les rues, sans savoir lire ni écrire et finissent avec des AK-47 dans les mains à la place de jouets. Sur « If Rap Gets Jealous », c’est bien Kirk Hammett de Metallica que l’on retrouve à la guitare. L’occasion de se rendre compte que la musique de K’Naan est une invitation à l’ouverture musicale, au partage. Un peu plus loin, on croise Adam Levine de Maroon 5 pour un « Bang Bang » qui colle une patate dès la première écoute. Mos Def est là également, ainsi que les frères Marley.
Sorti début mars aux US et au Canada, l’album Troubadour s’est classé 1er sur Itunes Canada et 5ème sur Itunes USA. L’album sortira en France en juin. Une date de concert est également prévue à cette période.

Dimanche 5 Avril 2009 - 13:09



Nouveau commentaire :

sur cette page