Connectez-vous S'inscrire

KISS MY FROGS - Contradictions




KISS MY FROGS - Contradictions
L’histoire de KISS MY FROGS est celle d’un itinéraire musical de Paris à Londres en passant par Memphis, le Mississipi, la Méditerranée, les pays de l’Est... Le premier album de ce groupe français enracine son rock’n soul nomade autour de Margot Cassila.Aux côtés de la chanteuse à la peau aussi blanche que sa voix est colorée, trois musiciens croisent leurs territoires artistiques : Fabrice Alombert à la guitare, Rémi Auclair à la contrebasse, Frédérick Rimbert à la batterie.Tissage, métissage, invitation au voyage, errances, itinérances, pérégrinations : Contradictions...

En ouverture, Walking on thin ice pétille d’énergie et de sensualité, incite à la danse, révèle d’emblée la maturité et la fantaisie de KMF : un tube en puissance qui démarre en tango égyptien, balance son refrain entre ska et reggae, chaloupe comme un standard groovy.

Et donne la teneur d’un album dont chaque morceau reète un état d’âme, un moment de la journée, un lieu, un souvenir.Les brumes éthyliques jazzy de Whisky sour sont dispersées dans le beat funky et revendicateur de Set me free, où le jeune Fabrice Alombert maîtrise un jeu de guitare dans la pure lignée du Shaft d’Isaac Hayes !

La tendre bossa de Uncertain sonne comme une condence bercée par l’amitié, Merci l’amour, Douce illusion, Gondze ruzo u zelenom sadu (inspiré par un traditionnel bosniaque) délaissent l’anglais pour raconter les secrets du coeur...La dizaine de titres qui composent l’album révèle la diversité de KMF, irréductible à une seule tribu, à un seul tribut musical.
Sortir des sentiers battus...

Derrière ses compos originales, arrangées, enrichies, transformées dans le chaudron collectif, Margot Cassila dévoile une culture multiple et une ouverture issues avant tout de son expérience de vie.En vingt ans de carrière (solo ou en groupe), la chanteuse formée au rythm’n’blues fondateur a su renouveler ses horizons.Les blues d’ici et d’ailleurs – venus d’Amérique, d’Europe Centrale, de la Méditerranée, l’Inde et l’Asie – ont façonné son âme de gipsy.Les scènes parcourues ont élargi sa palette de soul sister.

La Parisienne est devenue saltimbanque, frottée à tous les continents, au monde itinérant, au cirque, au music-hall, aux arts populaires, à la nuit, à la route...A ces frontières traversées, à ces inuences se superposent un voyage dans le temps et une aventure humaine qui fait naître l’identité de KMF. Energie psychédélique du space train de All along the roadside, évocation heavy de la folie avec He’s mad,jazz-rock bluesy de Claws and wings...

De Julie London à Tom Waits, Black Sabbath ou Motown, clins d’oeil subliminaux, évocations subtiles etréférences glissées dans les morceaux dénotent la nesse joyeuse du groupe.A travers les époques et les genres musicaux qui les ont nourris, à partir de la singularité de leurs parcours respectifs, les trois instrumentistes composent un kaléidoscope à la fois inventif et cadré.Ils savent tout jouer, harmonisent leurs différences, les utilisent pour entrer en cohésion.

La contrebasse de Rémi Auclair pose le feeling de chaque morceau avec précision et émotion, soutenue parla furieuse élégance de Frédérick Rimbert aux drums : section rythmique généreuse qui laisse la place à lacréativité de Fabrice Alombert, brillantissime dans tous les registres seventies que sa guitare revisite fougueusement.

Contradictions ne se perd pas dans ses nombreuses sources d’inspiration.La variété des univers de chacun rejoint son centre à travers l’amour de la musique et la force de son message : Music is love, love is the key.Le groupe est né d’une vraie rencontre. La rencontre est humaniste, amicale, chaleureuse. Sincère. Tendre, violente, puissante.

Comme la vie. Comme la voix de Margot Cassila et les textes qu’elle écrit pour parler des paradoxes de l’existence, douceurs et déchirements confondus.La pochette malicieuse, le livret et le graphisme du CD convoquent les grands mythes rock’n roll et l’éternel féminin – imprimé panthère, pose sensuelle, traces de rouge baiser –, avec légèreté et bonne humeur : KISS MY FROGS... intraduisible petit jeu de mots coquin que tout le monde comprend, humour frenchy, séduction-dérision, latin lovers bienvenus !

Cet album classe et inclassable, fondé sur le professionnalisme et l’amitié, profond et fun, féminin et musclé, audacieux et pudique, complexe sur le fond, lumineux sur la forme, nous plonge dans d’inédites Contradictions : celles-ci ne sont pas à résoudre, elles nous rendent plus riches. Et puisque KMF vous y invite, il est temps d’entrer dans la danse... et d’embrasser qui vous voudrez !

Mercredi 8 Décembre 2010 - 21:00



Nouveau commentaire :

sur cette page