Connectez-vous S'inscrire

Kim Kardashian, future politicienne ? "J'y pense"


La mode et la télé-réalité ne lui suffisent plus. La jet-setteuse américaine envisagerait de briguer la mairie de Glendale, en Californie, d'ici quelques années. "Restez à l'affût", a-t-elle répondu sur le tapis rouge du Dîner des Correspondants, organisé par la Maison Blanche samedi.



Kim Kardashian, future politicienne ? "J'y pense"
Habituée des caméras, qui la suivent presque 24 heures sur 24 dans le cadre de l'émission de télé-réalité "Keeping Up with the Kardashians" sur E !, elle dit ne "pas avoir su qu'ils allaient diffuser la séquence". Mais pour celle qui fait tout pour gérer son image de main de maître, entre mariage express de 72 jours (Lire : Kim Kardashian a dit "oui" à Kris Humphries ) et début de romance savamment orchestrée devant les médias (Lire : Kim Kardashian et Kanye West font le buzz sur Internet), l'excuse paraît un peu légère. En voiture avec sa sœur Khloé - héroïne de son propre show "Khloé et Lamar", toujours sur E ! - Kim Kardashian annonce vouloir "briguer la mairie de Glendale", en Californie. Un choix évident pour la jeune femme d'origine arménienne, car c'est un peu "Armenian town", la ville des Arméniens.

Logement, campagne...La starlette a déjà pensé à tout. "Tu dois être résident à temps plein, mon amie Noëlle sera ma directrice de ma campagne", explique-t-elle à sa sœur qui préfère beugler sur autres automobilistes. "Mais tout ça, ce sera peut-être dans cinq ans", lâche-t-elle tout en tapotant sur son téléphone portable. Des images diffusées uniquement sur Internet à la mi-avril qui en ont surpris plus d'un. À commencer par les journalistes présents sur le tapis rouge du Dîner des Correspondants, organisé par la Maison Blanche samedi. "Comptez-vous vraiment vous présenter pour devenir maire ?", demande l'un d'eux, travaillant pour le site Politico, à Kim Kardashian, invitée à la soirée par la chaîne Fox. "Au moment où j'ai dit ça, je ne pensais pas vraiment à me présenter. Mais on ne sait jamais", a-t-elle répondu. Et d'ajouter : "Je me fixe toujours des buts très élevés. Vous allez devoir rester à l'affût. Parce que j'y pense".

"La communauté arménienne me passionne énormément et je sais que beaucoup d'Arméniens vivent à Glendale", a-t-elle poursuivi, soulignant qu'elle avait déjà rencontré "quelques conseillers municipaux" de la ville. "J'ai adoré en apprendre plus sur la communauté et sur ce qu'on peut faire pour l'aider". Et selon elle, "tout le monde devrait revoir ses ambitions à la hausse" quand il s'agit d'aider la communauté. Une manière de rendre hommage à son "idole politique " Barack Obama "évidemment", qu'elle a suivi avec ses frères et ses sœurs, tous Démocrates. Contrairement à leurs parents qui votent Républicains. "A la maison, c'est la guerre quand on parle de politique", s'est-elle amusée. Mais bizarrement, ce genre de séquences brille par son absence dans leur émission. Au pays des Kardashian, rien ne peut rivaliser avec les problèmes de chaussures ou d'autobronzant.

Lundi 30 Avril 2012 - 20:50



Nouveau commentaire :

sur cette page