Connectez-vous S'inscrire

Koh-Lanta : c'est parti pour la saison 12


Un candidat "sortant des sentiers battus", une "île des bannis", des méchants orages qui ont "rincé" tout le monde..., ça déménage sec dans le nouveau Koh-Lanta tout chaud, tout beau. Les explications de Denis Brogniart, l'animateur du programme de TF1, diffusé à partir du 2 novembre prochain.



Koh-Lanta : c'est parti pour la saison 12

"Complètement rincés!" C'est en ces termes que Denis Brogniart a décrit l'état des candidats de Koh-Lanta, après le passage des violents orages qui ont frappé les lieux de tournage de cette douzième édition du jeu de TF1, en Malaisie. Une nouvelle aventure dont la date de diffusion vient d'être annoncée : le 2 novembre prochain.

"Sur quarante jours de tournage, nous avons eu une trentaine d'orages. Même si les intempéries n'ont pas touché les deux camps en même temps, tout le monde a été arrosé. On a dû arrêter un conseil pendant trois heures, à cause d'un énorme orage. Il a fallu débrancher tout ce qui est électrique", a confié l'animateur de Koh-Lanta, lors de la conférence de présentation de cette nouvelle saison, cet été. "Vous verrez, les éclairs du premier épisode, ce n'est pas de la banque d'images", ajoute-il : "On les a vraiment filmés!"

20 candidats

Et pourtant, malgré ces conditions climatiques particulièrement difficiles, pas d'abandon, cette année, parmi les candidats qui, surprise, sont maintenant au nombre de 20, et non plus de 16 comme auparavant. Quatre candidats vont ainsi se retrouver très vite sans équipe, direction une île isolée, où ils vont devoir attendre d'en savoir plus sur leur sort. C'est la grosse nouveauté de cette saison 12 : l'île des bannis.  

"Il va falloir se vendre pour pouvoir intégrer une équipe et surtout, monter ce que l'on sait faire", explique Denis Brogniart qui poursuit : "Voila qui ajoutera du piment au jeu." Et l'animateur d'ajouter, en ultime "teasing", qu'un candidat "comme on n'en à jamais rencontré dans les éditions précédentes" a été "casté" dans le jeu. Cet aventurier, c'est Philippe. Agé de 41 ans, il se prépare depuis dix ans à participer au jeu de TF1.

"Je m'interdis d'avoir des coups de cœur", livre-t-il : "Néanmoins, cette personne m'a bluffée. Elle sort vraiment des sentiers battus, car elle se moque de ce que les autres peuvent penser d'elle. Elle est à la fois très forte et maladroite, une écorchée vive." "Si j'avais été candidat, je l'aurais prise dans mon équipe", conclut-il.


Mardi 9 Octobre 2012 - 18:46



Nouveau commentaire :

sur cette page