Connectez-vous S'inscrire

L'ACBB Rugby bataille encore sur tous les terrains




L'ACBB Rugby, premier club amateur de France avec ses 750 licenciés, vient de se qualifier pour les 1/4 de finale du Championnat de France de Fédérale 2 et jouera dimanche face à Arras une possible montée en Fédérale 1 !

Un sacré pied de nez pour un club qui montre sa dynamique dans l'adversité ! L'ACBB Rugby, privé de stade, pourrait en effet disparaître dans 2 ans, puisque la Mairie de Paris n'a pas renouvelé à la Mairie de Boulogne la concession au Stade du Saut du Loup et annonce l'arrivée du centre d'entrainement des professionnels du Stade Français dans 2 ans (juin 2013)... 750 licenciés amateurs laisseraient ainsi la place à 40 professionnels... alors que le club est dans cette zone géographique depuis 70 ans et n'a pas de solution alternative!

A l'ACBB Rugby, selon la formule consacrée au club, "ON NE LACHE RIEN" et on se bagarre sur tous les terrains :

- le terrain politique en essayant de convaincre les Mairies de Paris et de Boulogne qu'il est de l'intérêt général d'avoir un club de rugby amateur dans une zone de population aussi importante : Boulogne est la 23ème ville de France et le club accueille sans discrimination des parisiens et des boulonnais!!

- le terrain "familial" en essayant de faire entendre au "grand frère et voisin" qu'est le Stade Français qu'une entente serait plus pertinente et que des solutions existent (à commencer par le stade Marcel Bec au coeur de la forêt de Meudon, à 10 minutes en voiture où les professionels du Stade Français seraient accueillis à bras ouverts!)

- le terrain sportif enfin avec cette qualification en 1/4 de finale de Fédérale 2 au même titre que des équipes comme Marseille, Hagetmau, Nîmes ou Chambéry comme ultime preuve de la dynamique d'un club qui se bat tous les jours pour faire entendre sa voix!

Au sein de l'ACBB Rugby la détermination est sans faille et l'enjeu va bien au delà du strict volet sportif, car conserver avec le stade du Saut du Loup une unité de lieu pour toutes les équipes qui est aussi un lieu de vie, de convivialité et de brassage entre personnes de toutes générations et de toutes origines, est considéré par toute la famille acébébiste comme un enjeu de société. Nos villes ne peuvent ont besoin d'espace de convivialité et ne peuvent se limiter à des bureaux, des commerces et des logements s'exclame t on à l'ACBB Rugby.

La complainte du rugby amateur sera t elle entendue ?

Mardi 31 Mai 2011 - 11:25



Nouveau commentaire :

sur cette page