Connectez-vous S'inscrire

L’Homme de l’Année consacré à René Goscinny à Cannes

Du 29 Juin au 1er Juillet 2007


Quatrième édition de « l’Homme de l’Année » : Cannes fête René Goscinny du 29 juin au 1er juillet 2007



Pour la quatrième année consécutive, la ville de Cannes désigne « l’Homme de l’Année », une personnalité dont la vie, l’œuvre, la pensée ont apporté une contribution notable au patrimoine national ou mondial, ont enrichi l’imaginaire littéraire, cinématographique ou musical.
Cet événement a pour vocation de faire découvrir ou redécouvrir au grand public un personnage célèbre.

Depuis la première édition en juillet 2004, trois grands hommes ont été respectivement mis à l’honneur : Antoine de Saint Exupéry, Cyrano de Bergerac et Gérard Philipe.

Durant quelques jours, une ville entière s’est mise à vivre au rythme d’une œuvre et d’un homme dans une atmosphère festive et conviviale pour s’interroger, débattre, se distraire, et découvrir les ressorts d’une création et d’un itinéraire personnel hors du commun.

En 2007, Cannes fête René Goscinny

Cette année, Cannes rend hommage pendant 3 jours à René Goscinny, à l’occasion des commémorations des 30 ans de sa disparition. Cannois de cœur, René Goscinny a en effet séjourné plusieurs années rue de la Reine Astrid (aux abords de la croisette) où il y écrivit de nombreux scénarios d’Astérix, Lucky Luke, le Petit Nicolas,…

Né le 14 août 1926 à Paris, René Goscinny passe sa jeunesse en Argentine. Il débute sa carrière aux Etats-Unis avant de s’installer en France dans les années cinquante. Il commence alors une carrière d’humoriste exceptionnelle. En donnant naissance à des héros devenus mythiques, il devient l’un des écrivains les plus lus au monde avec 500 millions de livres et d’albums vendus.

A la tête du journal Pilote, il révolutionne la bande dessinée, l’érigeant au rang de « 9ème Art ». Avec Albert Uderzo, René Goscinny crée Astérix. Le triomphe du petit Gaulois sera phénoménal. Traduites en 130 langues et dialectes, les aventures d’Astérix ont remporté un succès inégalé en littérature comme au cinéma. Scénariste prolifique, Goscinny crée Le Petit Nicolas avec Jean-Jacques Sempé, Lucky Luke avec Morris, Iznogoud avec Tabary, Les Dingodossiers avec Gotlib…

Au faîte de sa gloire, il nous quitte le 5 novembre 1977 à 51 ans et sera inhumé à Nice.
Aujourd’hui, ses héros lui ont survécu, et beaucoup de ses formules sont passées dans le langage courant : « trouver la potion magique », « être tombé dedans quand on était petit », « ils sont fous ces romains », « tirer plus vite que son ombre », « devenir calife à la place du calife »…

Aujourd’hui, 30 ans après sa disparition, René Goscinny continue toujours de faire rire des centaines de millions de lecteurs.

C’est ce que la ville de Cannes, prouvera du 29 juin au 1er juillet 2007 en présence d’Anne Goscinny, fille de René Goscinny.

De nombreuses personnalités de la bande dessinée et du 7ème art ont déjà confirmé leur présence à cet événement, parrainé par Gérald Dahan.

Jeudi 31 Mai 2007 - 23:27
sur cette page