Connectez-vous S'inscrire

L’Ontario investit dans la recherche contre le cancer




L’ONTARIO COORDONNE SES EFFORTS POUR LUTTER CONTRE LE CANCER SUR LE PLAN MONDIAL

Le gouvernement de l’Ontario investit dans le Consortium International Génome du Cancer

TORONTO - L’Ontario coordonnera les nouveaux efforts pour déterminer les liens entre la génétique et le cancer sur le plan international. De nouvelles informations aideront les professionnels de la santé à faire un dépistage précoce du cancer et à traiter les patients plus efficacement. Le Consortium International Génome du Cancer travaillera de concert avec l’Institut ontarien de recherche sur le cancer (IORC) pour coordonner les travaux des chercheurs à travers le monde. Une nouvelle unité abritée par l’IORC recueillera des données et les partagera avec des chercheurs du monde entier. Les renseignements génétiques qui proviennent des cellules cancéreuses permettront d’identifier de meilleurs moyens de détruire des tumeurs et de concevoir des traitements pour des types particuliers de cancer.

Le gouvernement investit 40 millions de dollars dans ce projet sur 10 ans. Cela permettra d’attirer d’autres investissements et de créer des emplois pour plus de 50 chercheurs. Ce projet fait partie du programme d’innovation de 3 milliards de dollars de l’Ontario, dont les objectifs sont de bâtir une économie plus forte, de créer des emplois hautement qualifiés et d’améliorer la qualité de vie des personnes.

« Le cancer a un effet dévastateur sur les familles et c’est pourquoi nous faisons tout notre possible pour sauver des vies. Cet investissement place l’Ontario à l’avant-scène de la recherche internationale qui permet de sauver des vies dans le monde entier », a déclaré Dalton McGuinty, Premier Ministre de l’Ontario.

« En seulement deux ans, l’Institut ontarien de recherche sur le cancer s’est forgé une réputation internationale pour sa recherche unique et innovante, attirant bon nombre de chercheurs de renommée internationale », a ajouté John Wilkinson, Ministre de la Recherche et de l’Innovation. « Les Ontariens peuvent être fiers que la communauté internationale ait choisi l’IORC pour abriter cette entreprise inestimable et importante. »

« Ma décision de devenir Président et Directeur scientifique de l’IORC, ainsi que l’arrivée de talents de renom tels que le Dr John McPherson et le Dr Lincoln Stein au sein de l’IORC, ont été guidés par la qualité du programme et l’importance des investissements réalisés par le gouvernement de l’Ontario dans la recherche sur le cancer. L’IORC a été choisi pour accueillir le secrétariat du CIGC et son centre de données en raison de la solide équipe que nous avons réunie avec l’aide du gouvernement », a déclaré le Dr Tom Hudson, Directeur scientifique et Président de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer. « Notre province a acquis une réputation internationale pour l’excellence de sa recherche, et l’engagement de notre gouvernement pour l’innovation est désormais reconnu sur la scène internationale. »

Chaque année, plus de 60 000 Ontariens apprennent qu’ils ont un cancer. Le projet du génome du cancer générera 25 000 fois plus de données que le projet du génome humain. Toronto est le quatrième centre de recherche biomédicale en Amérique du Nord. Chaque nouvel emploi dans le domaine de la recherche et du développement

Samedi 17 Mai 2008 - 22:08
sur cette page