Connectez-vous S'inscrire

L'acrobate en édition DVD

Le 28 août 2005


Faisant suite au premier court métrage de Jean-Daniel Pollet Pourvu qu’on ait l’ivresse (1957), L’Acrobate est le portrait tendre et burlesque de Léon, un timide garçon de bains qui, à l’aide d’une prostitué, se prend de passion pour le tango et échappera ainsi à sa solitude. Ce personnage « grotesque » devient à la fin du film quasiment « héroïque ».



Le personnage de Léon, incarné par Claude Melki, aura grandit au cours de 5 films de Jean-Daniel Pollet, en cela le projet de réalisateur est semblable à celui de Truffaut avec Antoine Doinel, suivre un personnage de l’enfance à l’âge adulte.

Jean-Daniel Pollet avait eu l’idée de ce film en allant aux bains douches à côté de chez lui, près de la rue du Bac. Il tournera d’ailleurs dans ce lieu. Pour l’appartement de Léon, il souhaitait un endroit calme pour pouvoir tourner en son direct et pas trop cher. Son assistant trouva le café du film dans le 14e arrondissement alors qu’il allait être détruit.

L'HISTOIRE : Léon est un garçon de bains complexé qui n’a aucun succès auprès des femmes. Son grand amour est une prostituée, prénommée Fumée, dont il voudrait devenir l’unique client. Léon se décide un jour à prendre exemple sur son ami Ramon, grand séducteur et danseur de tango. Il s’inscrit à un cours de danse et se révèle très doué. Fumée devient sa partenaire attitrée et ils remportent ensemble de nombreux prix…

Lundi 11 Juillet 2005 - 23:56



Nouveau commentaire :

sur cette page