Connectez-vous S'inscrire

L'équitation poursuit sa progression




Les Ecuries du Bessin dirigées par Laurence et Laurent Carof, ont délivré le 24 juillet dernier sa licence FFE 2011 à Louise Fagniez, 10 ans, déjà venue pour des leçons et des stages les années précédentes. Elle a profité de ses vacances en Normandie chez sa grand-mère pour faire un stage avec sa sœur et passer son premier diplôme fédéral, le Galop 1.

Les Ecuries du Bessin

Les Ecuries du Bessin sont situées à Trévières (14) non loin de Port-en-Bessin. Laurence et Laurent sont tous deux moniteurs, éleveurs et mordus de compétition, tout comme leur fils Alain qui, à 16 ans, rêve de devenir cavalier professionnel. « Toute l’année, explique Laurence, le club accueille les cavaliers de la région, mais aussi beaucoup de gens qui ont des maisons de vacances aux alentours. Le club a un accès direct au marais du Bessin et c’est idéal pour les promenades de débutants. » Toutefois, leur spécialité, c’est l’enseignement de l’équitation sportive et ils organisent beaucoup de stages de perfectionnement. « Comme ce sont des stages sportifs, la licence est obligatoire. Pendant les vacances, tous les après-midis, de 14h à 18h, il y a stage, la plupart du temps en 2 groupes. Louise par exemple était dans un groupe de 7 dont je me suis occupée pendant que Laurent s’occupait d’un autre groupe. »

Contact du club : 02 31 92 35 05.

En famille

Ajoutons que Louise n’est pas la seule cavalière de sa famille. Elle est venue monter avec sa sœur Margot, dont la licence a été prise le même jour. « J’ai toujours aimé les poneys et monter à cheval, explique Louise qui ne sait pas bien expliquer pourquoi. J’aime bien faire des balades et sauter de petits obstacles. Mes chevaux et poneys préférés sont Itac, Tempête et Cacao. Je les trouve gentils. Je veux m’inscrire pour monter toutes les semaines. » Toute la famille est en Provence, mais habite la région parisienne. Rendez-vous est déjà pris pour la Journée du Cheval le 18 septembre, quand les clubs ouvriront leurs portes pour accueillir les nouveaux cavaliers.

L’engouement des Français pour l’équitation

Depuis 10 ans, le nombre de cavaliers titulaires d’une licence sportive a augmenté de 60%. Un sondage BVA de juin 2011 montre que 56% des Français envisagent l’équitation comme activité pour leurs enfants et que 53% pensent vacances équestres pour cet été.

« C’est sans doute, explique Serge Lecomte, président de la FFE, parce que l’équitation est en phase avec les aspirations nature de la population. Le poney, le cheval, c’est le vivant, le chaud, le froid, le cycle des saisons, aux antipodes du tout numérique qui s’impose dans la plupart des secteurs de notre société. Les familles savent que l’équitation va rendre leurs enfants attentifs aux animaux, à la nature, aux autres, tout en leur offrant des moments et des souvenirs inoubliables. Ludique, éducative, nature, l’équitation a tout pour séduire.»

Jeudi 4 Août 2011 - 15:29



Nouveau commentaire :

sur cette page