Connectez-vous S'inscrire

L’intégrale Chopin




En 1999, Deutsche Grammophon nous avait offert une splendide intégrale, incluant pour la première fois les pièces rares comme les mélodies et toute la musique de chambre, par le gratin des artistes maison.

Onze ans après, l’intégrale nous revient à prix économique, et s’ouvre au monde qui l’entoure. Elle s’enrichit donc de quelques fleurons des catalogues Decca/Philips, les Mazurkas et les Valses de Ashkenazy, et les œuvres concertantes (hors Concertos) de Arrau. Côté DG, elle conserve les absolus de Pollini : Etudes, Sonates, Polonaises et Scherzos, auxquelles s’ajoutent les Nocturnes de Pires, les Préludes de Blechacz et les Concertos de Zimerman, deuxième version, pour la première fois en un seul CD.

Vendredi 18 Décembre 2009 - 18:53



Nouveau commentaire :

sur cette page