Connectez-vous S'inscrire

LES CHRONIQUES DE SPIDERWICK

Sortie le 12 Novembre 2008


Le 12 novembre 2008, découvrez un nouveau monde en DVD et Blu-ray. Vous y trouverez plusieurs reportages sur les coulisses du tournage, une présentation des acteurs et des personnages, un voyage dans le monde de Spiderwick et de nombreux autres bonus.



LES CHRONIQUES DE SPIDERWICK
Après son divorce, Helen Grace a dû quitter New York avec ses jumeaux, Jared et Simon, et sa fille, Mallory, pour trouver refuge dans l'ancienne résidence de son grand-oncle, l'éminent naturaliste Arthur Spiderwick. Une nouvelle vie commence pour les Grace dans cette bâtisse isolée, un rien sinistre, où les trois enfants ne tardent pas à faire d'étranges rencontres. Après avoir mis à jour la cachette d'un espiègle farfadet, Jared découvre au grenier un somptueux ouvrage, rédigé par Arthur Spiderwick et orné d'illustrations d'animaux fantastiques de toutes espèces : Le Guide Arthur Spiderwick du monde merveilleux qui vous entoure. Bravant les avertissements solennels de son ancêtre, Jared ouvre le précieux livre, qui lui dévoile un univers merveilleux, peuplé de gobelins, de fées, de trolls, de sylphes délicats, d'oiseaux exotiques et de porcins voraces. Mais un ogre maléfique du nom de Mulgarath hante aussi ce Monde Invisible qu'il souhaite contrôler. Pour cela, il doit s'emparer du Guide. Prêt à tout pour parvenir à ses fins, le rusé Mulgarath tend un piège diabolique aux trois enfants, puis se lance avec sa meute hurlante à l'assaut de la Résidence...

LES CHRONIQUES DE SPIDERWICK sont disponibles en DVD simple au format écran large (spécialement adapté aux téléviseurs 16/9e) ou au format plein écran. Le DVD propose le film en français et en anglais (sous-titres disponibles dans les mêmes langues) avec son Dolby Digital 5.1 Surround et contient les bonus suivants :

• Spiderwick : tout est vrai !
• C’est l’univers de Spiderwick !
• Le guide d’Arthur Spiderwick.

La version Blu-ray est en haute définition 1080p avec un son 5.1 Dolby Digital. Les sous-titres sont disponibles en anglais, anglais pour sourds et malentendants, français, espagnol et portugais. Les
deux disques contiennent les bonus suivants :


• Spiderwick : tout est vrai ! (HD).
• C’est l’univers de Spiderwick ! (HD).
• Le guide d’Arthur Spiderwick (HD & interactif sur Blu-ray).
• À la rencontre de l’équipe de Spiderwick ! (HD).
• La conception du film (HD).
• La magie de Spiderwick ! (HD).
• Un dernier conseil ! (HD).
• Scènes inédites (HD).
• Spots pub Nickelodeon.
• Bandes-annonces cinéma (HD).

Adaptation
À l'origine du film, on trouve une série de cinq romans illustrés, cosignés par l'écrivain-dessinateur Tony DiTerlizzi et la romancière Holly Black.

Après "Jurassic Park" et "Starship Troopers"
C'est la célèbre équipe d'Industrial Light and Magic qui s'est chargée des effets spéciaux avec à sa tête Phil Tippett qui a connu la consécration en travaillant sur Jurassic Park ou encore Starship Troopers. Un technicien de pointe pour des effets spéciaux de pointe : les deux studios ont dû réaliser pas moins de 600 effets visuels. Les artistes ont trouvé la meilleure des sources d'inspiration dans les dessins de Tony DiTerlizzi pour son Grand Guide, qu'ils s'appliquèrent à traduire en trois dimensions, en passant par les étapes classiques : dessin, maquette en terre glaise, modèle numérique, motion capture et animation.

Tournage
Le tournage des Chroniques de Spiderwick s'est déroulé à partir de septembre 2006 à Montréal au Quebec.

Soumis à l'approbation des enfants
Lorsque le producteur et coscénariste Karey Kirkpatrick fut contacté pour adapter le cycle Spiderwick, il commença par lire les cinq livres à ses enfants afin de jauger leurs réactions. Il raconte : "Cette lecture les enchanta autant que l'idée que je pouvais être associé au projet. Comme eux, j'ai été fasciné par l'idée que nous sommes entourés de choses invisibles ou que nous refusons de voir. C'est à partir de là que je me suis intéressé aux éléments fantastiques de la saga et, surtout, à sa dimension humaine."

Le guide, objet de toutes les convoitises
"Le Guide Arthur Spiderwick du monde merveilleux qui vous entoure est l'accessoire vedette du film", indique la chef accessoiriste Claire Alary. C'est pourquoi l'équipe de décoration a apporté un soin tout particulier à son élaboration. Se conformant aux indications de James D. Bissell , ils ont concocté ce guide richement illustré en s'inspirant de publications et journaux intimes du début du vingtième siècle et inventèrent même une police pour imprimer les observations et annotations d'Arthur Spiderwick.

La résidence Spiderwick
Pour imaginer la maison du film, le chef décorateur James D. Bissell prit pour référence les créations du designer William Morris et du mouvement des Arts Appliqués de la fin des années 1800, où abondent les motifs organiques. Il explique la création de la résidence : "La maison, que nous avons construite dans un parc des environs de Montréal, a quatre niveaux, dont un rez-de-chaussée entièrement équipé, avec un foyer, un salon, une grande bibliothèque et un escalier. Nous avons également construit une tour offrant une vue panoramique sur la forêt environnante, ce qui nous permettait de faire aller et venir les enfants de l'intérieur à l'extérieur. Une réplique du rez-de-chaussée fut ensuite construite en studio pour l'assaut final de Mulgarath."

Les créatures du monde invisible
Pour Les chroniques de Spiderwick, les scénaristes ont dû imaginer plein de créatures merveilleuses et imaginaires, parmi lesquelles farfadets, gobelins, sylphes... Mais le vrai héros du film, c'est l'ogre Mulgarath. Le co-scénariste Karey Kirkpatrick raconte comment est né le personnage : "Mulgarath est un être maudit, qui aspire à plus de puissance, mais en est réduit à vivre au milieu de gobelins imbéciles et craintifs. En s'emparant des secrets du Livre, il deviendrait la créature la plus redoutable et la plus maléfique du Monde Invisible. Nous sommes partis du mythe de Lucifer, l'ange déchu."

Lundi 3 Novembre 2008 - 23:37



Nouveau commentaire :

sur cette page