Connectez-vous S'inscrire

La Chevauchée des Bannis Test Express DVD

None




Avec La Chevauchée des Bannis, c'est la découverte d'un grand western méconnu qui vous attend. Un choc qui est toujours aussi fort 50 après sa sortie salles. A découvrir sans réserves !


Au fin fond d'un village américain enneigé, une violente querelle entre fermiers est interrompue par l'arrivée d'une bande de tueurs hors-la-loi. Ces dernier ont dérobé un nombre colossal de lingots d'or et sont poursuivis par la cavalerie. Ils décident de s'installer temporairement dans cette ville en devenir afin de profiter du repos et des femmes. La cohabitation s'annonce difficile ...

 

Déjà disponible en DVD dans les bacs.

 

 


LE FILM : 5/5
Western injustement méconnu de André DeToth, la Chevauchée des Bannis (Day of the Outlaw) est une oeuvre -osons-le- majeure du cinéma américain. Un western qui traite de la noirceur du genre humain, des relations complexes qui nous lient les uns aux autres avec une acuité imparable. Le genre western permet ici d'aborder des sujets aussi divers que l'adultère, la quête de richesse, les pulsions qui font basculer un homme.


Merveilleusement joué par Burl Ives, l'ex-capitaine Jack Bruhn, leader des hors-la-loi impose son rôle entre sagesse et violence contenue. André DeToth sonde les sentiments enfouis, révèle la véritable nature des êtres sous leurs vernis de façade. La mise en scène est au service des personnages, et on est conquis par tant de fureur et d'à-propos dans les mouvements de caméra, les jeux de focale. Vrai/faux western ou authentique étude de moeurs, DeToth emmène le genre vers d'autres horizons plus intimes.

Terriblement moderne dans sa forme, La Chevauchée des Bannis réussit en moins d'1h30 un pari fou. Celui d'explorer la psyché avec une acuité qui fait tant défaut dans bon nombre de productions contemporaines. A méditer.
  
LE DVD : 5/5
Sortie en 1959, nous sommes étonnés par la qualité du master vidéo. Il y a clairement eu un travail de remasterisation manifeste, et on se réjouit de trouver une image au formidable contraste. Dans l'ensemble, on découvre le film sur une copie étonnante à plus d'un titre quand on sait que le film existe depuis 50 ans. Incontournable !

 

Au niveau du son, nous disposons de deux Mono très agréables. Et si le doublage français accroche un peu l'oreille, on ne peut que louer les qualités indéniables du mixage qui n'étouffe pas les voix et garde une clarté étonnante malgré le poids des années. La version originale est naturellement préférable, la prise de son apparait plus logique à nos oreilles. Quel que soit le choix effectué, les deux pistes ne souffrent pas de craquements, souffles et autres défauts liés à l'âge.

 

Pour approfondir l'histoire du film, quelques interviews sont proposées. La première donne la parole à Bertrand Tavernier qui revient sur l'histoire autour de la naissance du film. Le second est un montage de conversations entre Patrick Francis et André DeToth. Ce module est fascinant, le cinéaste revenant sur sa conception de la mise en scène et son souhait de ne pas faire jouer les acteurs, mais qu'ils deviennent leurs personnages. Un commentaire audio du cinéaste est aussi accessible pour tous les passionés de La Chevauchée des Bannis.




Powered by WizardRSS | Full Text RSS Feeds


Source : http://www.excessif.com/dvd/actu-dvd/news/la-cheva...

Mardi 20 Juillet 2010 - 11:35



Nouveau commentaire :

sur cette page