Connectez-vous S'inscrire

La guerre des festivals aura-t-elle lieu ?


Deux festivals, un du « Rire » et l’autre de « l’Humour » pour Marrakech et pourquoi ?? Et si Jamel Debbouze cherche autre chose que l’Humour sachant que Marrakech à déjà son festival du Rire, actuellement en sa 4ème édition, une édition qui n’attend que la clémence des sponsors et des responsables à Marrakech pour continuer sa marche vers le succès.



Deux festivals, un du « Rire » et l’autre de « l’Humour » pour Marrakech et pourquoi ??

La guerre des festivals aura-t-elle lieu ?
Deux festivals, un du « Rire » et l’autre de « l’Humour » pour Marrakech et pourquoi ?? Et si Jamel Debbouze cherche autre chose que l’Humour sachant que Marrakech à déjà son festival du Rire, actuellement en sa 4ème édition, une édition qui n’attend que la clémence des sponsors et des responsables à Marrakech pour continuer sa marche vers le succès.

Riche de son expérience et toujours déterminé apporter son savoir- faire, Fouad khairi a été et reste toujours l’initiateur du festival international du Rire de Marrakech, une manifestation qui a démarré en 2006 mais, qui a été malheureusement avortée faute de sponsors. Une telle situation a mis Fouad Khaïri dans l’obligation de reporter à une date ultérieure, la 4éme édition de ce festival, dont le parrain était Mr Mohamed El khiyari.

Ce festival a toujours était soutenu par la ville de Marrakech, Fort de son succès, Fouad khairi a même réussi a reproduire, de manière éloquente et intelligente, la place de Jamâa El Fna en lui rendant un vibrant hommage, ainsi qu’à certains comédiens, notamment ceux de la place qui ont consacré leur vie et ont beaucoup donné à cet art. Le Festival International du Rire de Marrakech a été toujours le réceptionniste d’artistes et critiques de renommée, entre autres, Taieb seddiki, Nezha regragui, Mamane, Rachid Debouze le frère ,Hassan el fad, Booder, Kamel, Soraya, Hassan el joundi, Miz, Booder, Phil Darwin, The Wanted, Isnogood, Nezha regragui, Fadila Ben Moussa , Naima El macharki, Salah Eddine Ben Moussa, Abdou el messnaoui, Samain ,etc. .

Un festival quelque soit le thème, n’est certes pas facile a monter, Fouad khairi a fait montre de dévouement d’une édition à l’autre et supporter personnellement les frais d’un événement sens bénéficier du soutien inconditionnel et en premier lieu des autorités et des élus locaux de la ville, étant donné son rôle non seulement dans l’animation de cette cité mais aussi pour ce qui est de sa promotion touristique.aux plans national et international.

Et voila que notre comédien international Jamel Debbouz, profitant de sa notoriété et de son réseau relationnel, décide d’organiser la première édition du festival international de l’humour, en produisant ses amis ELIE SEIMOUN et ABDELKADER SECTEUR les 4/5/ et 6 juin 2010 au Palais des Congrès de Marrakech.

Il est inconcevable que l’on ne puisse pas discuter avec son initiateur et le porteur même de l’idée d’un festival du Rire pour Marrakech, et essayer de trouver un terrain d’entente avec Fouad Khairi, car l’objectif est identique, servir la patrie et contribuer à son rayonnement à l’international par le biais du culturel et de l’artistique.

Combien de festival du film a Marrakech ? Un seul
Combien de festival d’art populaire a Marrakech ? Un seul
Combien de festival de magie a Marrakech ? Un seul
Combien de festival de théâtre a Marrakech ? Un seul
Combien de festival du rire a Marrakech ? Deux est pourquoi ?
Fouad khairi est bien connu, a son tour, auprès du public Marocain comme animateur Radio, il ne dispose pas de la même structure que « DAB JAM » la société de production, de Djamel Debbouze, ni encore de sponsors de renommée, d’où la question de savoir à qui profite le festival ??
Et si Jamel Debbouze a décidé d’user de sa grande notoriété pour monter un événement identique en jouent uniquement sur l’appellation et en substituant au mot « Rire » le mot « Humour », Fouad Khairi a tous les droits, et de manière légitime, de défendre ses acquis et son bébé (festival) qu’il a vu naître et grandir, en dénonçant haut et fort cette préférence.

Affaire à Suivre …

Jeudi 13 Mai 2010 - 04:29



Nouveau commentaire :

sur cette page