Connectez-vous S'inscrire

La mort de Guru de GangStarr


Le mc américain Guru du groupe Gangstarr, connu aussi pour son projet Jazzmatazz, est mort lundi



La mort de Guru de GangStarr
Ce vétéran et légende du rap, qui avait déjà subi une attaque cardiaque ces dernières semaines, a finalement perdu sa longue bataille de plus d'un an avec le cancer à l'âge de 43 ans.

Avec son partenaire Dj Premier, Guru, de son vrai nom Keith Elam, avait monté GangStarr à la fin des années 80. En 15 ans, de 1989 à 2003, le groupe a sorti 7 albums.

Parmi eux, les pierres angulaires du hip-hop new yorkais que sont "Step in the Arena" (1991) et "Daily Operation" (1992), classés dans les meilleurs albums rap de tous les temps par le magazine The Source, la bible américaine du hip-hop

La formule qui a fait la réputation de GangStarr ? Des samples largement piochés dans le meilleur du jazz, des beats minimalistes mais toujours efficaces, conjuguant rugosité urbaine et mélodies attachantes - le doigté de Dj Premier, beatmaker par ailleurs de la crème du rap dont Nas, Mos Def, Rakim, Common et M.O.P- enlaçant le timbre chaud, le phrasé élastique et le message consistant de Guru.

Dans ses textes s'adressant à la rue, d'où il venait, le mc de légende multipliait les récits imagés et les prouesses verbales, rivalisant de sagesse tout en frimant parfois résolument, rap oblige, mais toujours avec classe.

Si la rupture de Gangstarr n'a jamais été annoncée officiellement, le duo s'était séparé sans éclat mais avec amertume semble-t-il il y a sept ans, Guru ayant écrit sur son lit de mort ces derniers jours qu'il ne voulait être associé d'aucune façon avec son ancien partenaire une fois mort.

Des doutes se font jour toutefois sur cette lettre-testament écrite en partie à la gloire du manager de Guru, le très contesté Solar (à ne pas confondre avec Mc Solaar), auquel cette missive offre une réhabilitation opportune après de longs mois de critiques virulentes de la nation hip-hop et de la famille même du rappeur qui l'accusait d'avoir totalement coupé Guru des siens. La lettre de Guru est publiée in extenso sur le blog de Dj Premier.

Né près de Boston en 1966, Guru (acronyme pour Gifted Unlimited Rhymes Universal) était aussi connu pour sa série de Jazzmatazz, un projet mêlant musiciens de jazz et rappeurs, dont il a sorti grosso modo sept volumes depuis 1993. On se souvient en particulier avec émotion du tout premier de la série, qui contenait le titre "Le Bien, Le Mal" avec notre Mc Solaar national.

Mercredi 21 Avril 2010 - 00:48



Nouveau commentaire :

sur cette page