Connectez-vous S'inscrire

La taxe sodas concernera aussi les boissons "light"




Les députés français ont voté vendredi l'instauration d'une taxe sur les boissons contenant des sucres ajoutés et des édulcorants de synthèse pour apporter à l'Etat 280 millions d'euros de recettes supplémentaires en 2012.

La taxe s'élèvera à 7,16 euros par hectolitre et non plus à 3,58 euros comme l'avait proposé le 24 août le Premier ministre François Fillon en présentant le projet de budget 2012. Cela représentera une augmentation de deux centimes par canette de 33 centilitres, a précisé le rapporteur général de la commission des Finances de l'Assemblée, l'UMP Gilles Carrez.

La taxe, précise un amendement du gouvernement, ne concerne pas les laits infantiles et certaines préparations destinées aux personnes hospitalisées qui comportent des sucres ajoutés.

Vendredi 21 Octobre 2011 - 20:45



Nouveau commentaire :

sur cette page