Connectez-vous S'inscrire

Lang Lang - Chopin




Acclamé dans les grandes salles de concert du monde entier, où il joue à guichets fermés, Lang Lang manifeste une extraordinaire capacité à communiquer avec le public à un niveau personnel et s’impose comme l’un des plus fascinants interprètes de notre temps. Le talent et la personnalité de Lang Lang en font un ambassadeur idéal de la musique classique et un modèle pour les jeunes auditeurs. Il a joué en direct dans le spectacle télévisé nord-américain The Tonight Show with Jay Leno, et on pouvait le voir dans La Rue Sésame et il est le premier artiste classique à avoir donné un concert exclusif dans le monde numérique de Second Life. Il est le premier pianiste chinois à avoir été engagé par le Philharmonique de Berlin, le Philharmonique de Vienne et les cinq plus grands orchestres américains.

1982 Né à Shenyang, en Chine, Lang Lang commence ses études de piano à trois ans avec le professeur Zhu Ya-Fen au Conservatoire de musique de Shenyang.

1987 Remporte le premier prix au Concours de piano de Shenyang et donne ensuite son premier récital en public. Au cours des années suivantes, il remporte le premier prix au cinquième Concours de piano Xing Hai à Pékin, le premier prix au quatrième Concours international pour jeunes pianistes en Allemagne, avec mention pour son «interprétation exceptionnelle», et le premier prix au Concours Tchaïkovski pour jeunes musiciens en 1995 au Japon.

1991 Études avec Zhao Ping-Guo au Conservatoire central de musique de Pékin.

1995 Joue l’intégrale des Études de Chopin à la Salle de concert de Pékin.

1996 Est l’un des solistes du concert inaugural de l’Orchestre symphonique national de Chine, dont l’invité d’honneur est le président Jiang Ze-Min.

1997 Études avec Gary Graffman au Curtis Institute de Philadelphie (jusqu’en 2002).

1999 Percée décisive en août lorsqu’il remplace au pied levé André Watts indisposé au Festival de Ravinia, jouant le Premier Concerto pour piano de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de Chicago.

2001 Fait ses débuts à guichets fermés à Carnegie Hall, acclamé par la critique, jouant le Concerto de Grieg. Se rend à Pékin avec l’Orchestre de Philadelphie et Wolfgang Sawallisch pour une tournée à l’occasion du centenaire de l’orchestre. Débuts aux BBC Proms, avec le Troisième Concerto de Rachmaninov.

2001/2002 Débuts en récital au Wigmore Hall de Londres, au Kennedy Center de Washington et à l’Auditorium du Louvre à Paris. Premiers concerts par abonnement avec les Philharmoniques de New York et de Londres, sous la direction de Christoph Eschenbach, qui dirige également sa tournée en Europe. Joue avec l’Orchestre symphonique de la NHK sous la direction de Charles Dutoit, il donne des concerts retransmis par la télévision NHK dans tout le Japon.

2002 Au Festival du Schleswig-Holstein, il est le premier lauréat au Prix Leonard Bernstein. Pendant une semaine, il est l’hôte du Festival de Ravinia, avec cinq concerts.

2003 Premier enregistrement pour Deutsche Grammophon: les Premiers Concertos pour piano de Tchaïkovski et de Mendelssohn avec Barenboïm à la tête de l’Orchestre symphonique de Chicago (Prix Echo 2004). Se produit au concert inaugural des BBC Proms, aux festivals Mostly Mozart (pour la première fois), d’Aspen, de Tanglewood, de Ravinia, de Verbier et du Schleswig-Holstein. Fait ses débuts triomphaux en récital à Carnegie Hall, enregistrés sur le vif et publiés en 2004.

2004 Concerts avec le Philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre de Paris, la Staatskapelle de Berlin, l’Orchestre du Théâtre Mariinski et le Philharmonique de Berlin. Devient ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF. Joue aux festivals de Ravinia et de Verbier. Donne son premier récital à la Philharmonie de Berlin et fait une tournée de récitals en solo aux États-Unis. Prix Echo allemand en tant qu’«instrumentiste de l’année». L’album de son récital à Carnegie Hall entre au hit-parade allemand et reçoit un Amadeus Music Award autrichien en 2005.

2005 Se produit à Pékin et lors d’une vaste tournée nord-américaine avec le Philharmonique de Chine, ainsi qu’avec de nombreux grands orchestres internationaux, entre autres le Philharmonique de New York, l’Orchestre symphonique de Chicago, le Concertgebouw, les Philharmoniques de Munich et de Vienne. Participe au deuxième «Concert pour l’Europe» avec le Philharmonique de Vienne et Mehta, retransmis dans le monde entier. Première tournée en Amérique latine. Sortie de l’enregistrement du Deuxième Concerto pour piano et de la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov, avec Gergiev.

2006 Joue avec le Philharmonique de Los Angeles (Salonen), l’Orchestre de Philadelphie (Eschenbach), l’Orchestre symphonique allemand (Nagano), le Philharmonique d’Israël (Mehta), l’Orchestre symphonique de Vienne (Luisi), la Staatskapelle de Berlin (Barenboïm), le Philharmonique de New York et le Philharmonique de Berlin (Mehta). Concerts aux festivals de Verbier, La Roque d’Anthéron, Salzbourg, et aux Proms de Londres. Récitals à travers les États-Unis, l’Europe et l’Extrême-Orient. Premier «artiste en résidence» de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise. En juin, il se produit à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde 2006 de la FIFA au Stade olympique de Munich. Du fait de son immense popularité auprès des enfants, la célèbre firme de pianos Steinway & Sons, Lang Lang met au point le «Steinway Lang Lang». Son album intitulé Memory, avec des œuvres de Mozart, Chopin, Schumann et Liszt, prend la première place au classement classique de Billboard. Dragon Songs, documentaire tourné lors de la grande tournée de concerts de Lang Lang en Chine, sort en DVD; la musique est également disponible sur CD. Deux bandes-son paraissent en CD: Le Banquet (musique de Tan Dun) et The Painted Veil (Le Voile des illusions), dont la musique est due à Alexandre Desplat (Los Angeles Film Critics Association Award et César en 2006; Golden Globe en 2007).

2007 Se produit avec les plus grands orchestres internationaux, jouant les concertos de Brahms et Beethoven à Prokofiev et Grieg. Parmi les grands moments de l’année, il faut citer ses concerts avec le Philharmonique de Berlin au Festival de Pâques de Salzbourg et avec le Philharmonique de Vienne au Carnegie Hall, et des concerts en plein air avec l’Orchestre Gulbenkian et Lawrence Foster en Allemagne. Récitals à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Extrême-Orient. Joue aux festivals de Salzbourg, Ravinia, Verbier, Schleswig-Holstein et La Roque d’Anthéron. À l’automne, il joue dix concertos pour piano différents pour célébrer le dixième anniversaire du Festival international de Pékin et le vingtième anniversaire de ses débuts en concert. Autres événements spéciaux: la création mondiale d’une nouvelle composition de Nigel Hess sur la vie de la reine mère anglaise en présence du prince Charles, et un concert à la cérémonie des Classical Brit Awards au Royal Albert Hall de Londres. Sortie de son premier enregistrement Beethoven, les Concertos pour piano nos 1 et 4 avec l’Orchestre de Paris dirigé par Eschenbach.

2008 En avril, création mondiale d’un nouveau concerto pour piano de Tan Dun avec le Philharmonique de New York. Nombreuses apparitions au Canada, aux États-Unis et en Europe avec différents orchestres, dont le Philharmonique de New York, l’Orchestre de Cleveland, la Staatskapelle de Berlin et le Philharmonique de Vienne. Parmi les temps forts de l’été, une tournée avec l’Orchestre symphonique de Philadelphie et Eschenbach en Chine, des concerts au Festival de Salzbourg et au Festival de piano de la Ruhr, avec le Philharmonique de New York à Central Park et le Philharmonique de Los Angeles au Hollywood Bowl, un récital aux BBC Proms et la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Olympiques de Pékin ! Résidence auprès de l’Orchestre symphonique de San Francisco en décembre. Donne aussi de nombreux récitals à travers l’Europe, les États-Unis et la Chine. Son autobiographie, Le Piano absolu, paraît à l’été.

2009 Sortie audio ce début d’année : les Concertos pour piano nos 1 et 2 de Chopin avec le Philharmonique de Vienne et Zubin Mehta.
Lang Lang - Chopin

Lundi 2 Février 2009 - 20:04



Nouveau commentaire :

sur cette page