Connectez-vous S'inscrire

Lazee Ft Mohombi - Do it (Version Française)




Lazee Ft Mohombi - Do it (Version Française)
Lazee c’est une tornade venue de Suède qui conquiert le monde sans craindre aucuns défis. Avec 4 nominations aux Grammy Awards suédois, cet artiste unique s’impose par sa classe et sa décontraction. Bien loin des clichés urbains habituels, il se présente comme un artiste au succès international plein de talent et d’humilité.

Pour Mawuli Hulego, alias Lazee, rien n’arrive par hasard. Né en 1985 en Suède, ce travailleur acharné tient de son éducation cette culture du mérite et de l’effort. Elevé avec ses 2 soeurs par sa mère, cette dernière décide que la ville de Malmö n’offre pas d’avenir à son fils prodigue. C’est en 1998 qu’elle l’envoie à Londres pour qu’il puisse « devenir quelqu’un ». Il y découvre la musique, la création et six ans plus tard, c’est avec l’ambition de finir son premier album hip-hop qu’il revient au pays.

Pas pour bien longtemps, avide de découverte et de rencontres, il bouge sans cesse présentant ses ébauches aux meilleurs. C’est avec sa première mixtape « It is what it is » qu’il attire l’attention de DJ KaySlay. Cette référence de la musique urbaine à New York n’hésite pas à jouer ces morceaux. Ces passages sur les meilleures platines de la ville le font non seulement connaître mais lui donne aussi une crédibilité auprès des plus grands. C’est avec cette renommée underground qu’il fait la rencontre de Ishi, entre le producteur et Lazee c’est un coup de foudre artistique. Ces Deux passionnés de musique s’entraînent dans une période de création effrénée avec pour ambition de créer un son nouveau, un son à leur image : leur son.

Et c’est un mélange plus que surprenant qui naît de ces sessions. Mélange de Hip-hop, de grime (Ndlr : technique de rap issue des quartiers Est Londoniens), de Drum&Bass et saupoudré de R&B c’est une véritable révolution que nous propose Lazee et son comparse. Et cette ouverture ce ressent dans ses textes et ses collaborations : du rock, de la pop, du ragga, de la dance…il est à l’aise dans tout les styles et propage son énergie.

C’est donc tout naturellement que le phénomène explose à la sortie de son premier album « Setting Standards » en 2008. Il séduit par ses textes, sa présence et sa maturité. Son premier single « Rock Away » est un succès avant même sa sortie officielle. Il affole Itunes, NRJ Suède et les rédactions de MTV en un éclair. Largement relayé par tous les médias du pays, il connaît un début de carrière fulgurant et se trouve propulsé à l’international.

Bien loin de se laisser griser par cette nouvelle notoriété, Lazee ne veut pas être une simple étoile flante. Il dévoile alors une autre de ses facettes : celle de show man. Son charisme et son talent font de lui un artiste avec lequel il faut compter. Sa confiance en son travail, son attitude de conquérant et avant tout sa musique lui ouvre toutes les portes. Il séduit, convint, et impose son style en donnant à sa musique une nouvelle dimension : il ne mélange pas juste des musiques différentes, il crée sa propre musique.

De nombreuses pointures de la musique mondiale lui apporte soutien et amitié : Lady Gaga, Snoop Dogg, Ne-Yo, Wyclef Jean, Rick Ross ou encore Musiq Soulchild ils tombent tous sous le charme et le font savoir.

Tout semble sourire au jeune prodige qui cumule 3 titres dans le haut des charts et devient l’ambassadeur de Bris une ONG suédoise luttant pour les droits de l’enfant. Il offre le morceau « Calling out » qui devient leur hymne et connais un succès retentissant restant n°1 d’Itunes suède durant plusieurs semaines. Véritable phénomène, il est intégré à la bande sonore de la version 2011 des Sims qui s’écoule à plus 100 millions d’exemplaires. Avec « Hold on » il conquiert l’Angleterre et le reste de l’Europe avant de recevoir un accueil plus que chaleureux de l’autre côté de l’atlantique.

Cet enfant du son et de l’ouverture réitère l’expérience de création en nous composant un nouveau bijou « Supposed to happen » prévu pour le printemps 2011.

Déjà porté par le single « Do it » en duo avec Mohombi. Plus festif, entre urbain et dance, cette véritable bombe tourne déjà dans plusieurs pays d’Europe.

Dans la ligné des Akon, Tinnie Tempah et autres nouveaux ambassadeurs d’une culture métissée, il compte bien prendre sa place.


Lundi 28 Mars 2011 - 18:18



Nouveau commentaire :

sur cette page