Connectez-vous S'inscrire

Le Dr Bonnemaison reste en liberté sous contrôle judiciaire




L'urgentiste bayonnais Nicolas Bonnemaison, soupçonné d'avoir abrégé la vie d'au moins sept patients âgés, a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire mardi par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Pau. Le parquet de Bayonne avait fait appel du maintien en liberté du médecin, mis en examen pour "empoisonnements sur personnes particulièrement vulnérables".

Recroquevillé sur sa chaise, etreignant la main de sa femme, le médecin était entouré d'une cinquantaine de sympathisants, à qui il a demandé de cesser d'applaudir lorsque le président de la chambre a rendu publique la décision de la justice.

Mardi 13 Septembre 2011 - 14:07



Nouveau commentaire :

sur cette page