Connectez-vous S'inscrire

Le Google nouveau est arrivé




On ne change pas du tout au tout un produit qui a fait ses preuves et s'est transformé en machine à engranger les milliards. Pour mettre à jour son produit phare, son moteur de recherche, Google affiche clairement la couleur. C'est une "évolution" pas une "révolution". La nouvelle version de Google qui est déployée progressivement depuis ce mercredi 18 heures, joue donc en quelque sorte la "rupture tranquille".

"Tous nos efforts étaient orientés vers un objectif : rendre la recherche plus puissante en la maintenant toujours aussi simple", commente Nundu Janakiram, chef de produit recherche chez Google, pour quelques medias dont TF1 News. "Pour parvenir à ce résultat, Nous avons écouté nos utilisateurs en testant de nombreuses versions auprès d'eux, que ce soit en ligne ou via des groupe de test dans nos bureaux. Ce fut une des plus grandes opérations de consultation jamais lancées par Google"

En 2009, Google avait lancé la "recherche universelle", une intégration plus poussée des médias, vidéos et livres. Le moteur de recherche accentue maintenant cette évolution en cherchant à adapter les types de contenus proposé (images, articles, tweets, vidéos...) pour chaque requête. En voici les grands aspects :

A gauche, un panneau dynamique :
Rien ne change ou presque dans la zone des résultats de recherche, l'évolution s'est faite sur le cadre qui les entoure. Principale nouveauté, le panneau de gauche, jusqu'alors très discret, apparaît lors de chaque requête et a été repensé. Au lieu de vous présenter une bête liste de type de contenus figée (Images, vidéos, actualités, blogs...) comme par le passé, il devient dynamique et vous suggère maintenant pour chacune de vos recherches ceux qui seront le plus pertinents dans ce cas précis. Si vous tapez "contrat social", vous constaterez par exemple que Google suggère de faire un tour sur les livres sur le sujet et éventuellement des articles de presse (Actualités). SI vous tapez "chaussures rouges", ce sont, cette fois, les types de contenus "images" ou "shopping" qui remonteront en premier dans le panneau. Si enfin, vous vous intéressez, à un sujet chaud comme le "mercato foot" ce sont des types de contenus "en temps réel" comme des messages Twitter (Updates dans Google), des billets de blogs, ou des articles de presse qui vous seront suggérés.

Des outils de recherche sur mesure
Toujours dans le panneau de gauche, sous les types de contenus, les outils de recherche(par date, type de site) proposés par Google obéissent désormais à la même logique, ils changent pour chaque requête selon leur pertinence. Si vous tapez le nom d'un produit, comme l'iPhone par exemple, Google pourra vous proposer de vous focaliser ou non sur les sites de shopping, si vous tapez "volcan islandais", le moteur vous proposera de filtrer la recherche sur la date, Google "comprenant" que le sujet de la recherche a pris une ampleur particulière ces derniers jours.

Soyez ouverts
En se basant sur la technologie Google Squared testée en 2009, Google propose un nouveau champ, baptisé "something different" en anglais. "Cela sert à trouver des sujets et concepts différents mais qui sont liés à votre requête. Pour les "Rolling Stone", par exemple, on vous proposera de faire une recherche connexe sur Aerosmith, les Pink Floyd ou Led Zeppelin", explique Nundu Janakiram.

Un logo, à peine, relooké
Les observateurs les plus attentifs remarqueront que le logo Google a encore gagné en simplicité. "Nous avons rafraîchi les couleurs, abandonné l'ombre de fond", détaille Nundu Janakiram. Le "footer" ou "bas de page" a aussi été simplifié avec la suppression de quelques liens et effets de style désormais jugés superflus.

Le mobile va suivre
Seule la version américaine de Google mobile sera mise à jour dès ce mercredi mais ce lifting sera "très rapidement" décliné en Europe lorsque vous ferez une recherche sur votre téléphone portable.

Copieur !?
A un journaliste allemand qui demande à Google, un sourire dans la voix, si leurs ingénieurs ont remarqué que cette nouvelle version ressemblait diablement au moteur de recherche concurrent de Microsoft, Bing, Google salue une "excellente question". "Notre réflexion sur le design est toujours centré sur l'utilisateur", réplique ensuite Nundu Janakiram, "Nous nous demandons simplement ce dont il a besoin. Nous testons d'ailleurs ce nouveau panneau de gauche depuis 2006. Nous avions l'idée et le design mais la technologie n'était pas encore mûre". A vous d'arbitrer !

Mercredi 5 Mai 2010 - 18:41



Nouveau commentaire :

sur cette page