Connectez-vous S'inscrire

Le Groupe PGSM répond aux étudiants des universités grévistes




Face à l’inquiétude des étudiants en université concernant leur poursuite d’études, les écoles du Groupe Paris Graduate School of Management (PGSM) se mobilisent.



Bien que les inscriptions dans les écoles du Groupe PGSM n’enregistrent  à ce jour aucune baisse, des mesures ont été mises en place pour répondre aux demandes d’étudiants d’université qui ne disposent pas encore de leurs résultats d'examens, et qui devront peut-être attendre septembre ou octobre pour les obtenir. Des délais supplémentaires seront accordés.


Ces mesures concernent notamment l’ESGCI (Ecole Supérieure de Gestion et Commerce International), l’ESGF (Ecole Supérieure de Gestion et Finance) et les MBA spécialisés ESG. Pour ces 3 établissements, les étudiants d'université pourront postuler même en l'absence de relevé de notes, afin de ne pas être pénalisés, et ils devront valider leur « M1 » avant la fin du « M2 ». Pour l’ESGCI et l’ESGF, qui recrutent de Bac à Bac+4, cette facilité s’applique également aux niveaux inférieurs « L1 », « L2 » ou « L3 » pour, respectivement, une intégration en « L2 », « L3 » ou « M1 ». Des sessions de rentrée en janvier ou février sont également possibles. Ces rentrées décalées sont proposées pour certains programmes ou pour certaines années (« L3 », « M1 » ou « M2 »).   

 

Pour l’ESG (Ecole Supérieure de Gestion) qui recrute sur concours national, la situation est différente. Les dates de concours (4 sessions sont proposées entre février et septembre) sont fixées et validées par le rectorat en décembre 2008. La session de concours en septembre est particulièrement adaptée aux universitaires, qui pourront fournir les attestations nécessaires après les épreuves, et exceptionnellement cette année, au plus tard 15 jours après le début des cours pour des étudiants venant d’université et en attente de résultats.


Mardi 16 Juin 2009 - 16:47



Nouveau commentaire :

sur cette page