Connectez-vous S'inscrire

Le Guerrier silencieux (Valhalla Rising) Test Express DVD

None




C'est un petit évènement que la sortie en DVD du Guerrier Silencieux de Nicolas Winding Refn. Le film qui a déjà conquis la quasi totalité de la rédaction d'Excessif arrive en Blu-ray et DVD le 28 juillet. Voyons donc si cette version DVD est à la hauteur de la surprise qui nous avait réservé sa sortie en salles, il y a à peine quelques mois.

 

LE FILM : 5/5

 

Passé les premières minutes spectaculaires (explosion de crâne à mains nues, éviscération et décapitation), le reste du film n'est ni plus ni moins qu'une errance élégiaque, une lente agonie sur un drakkar avant la perte dans une nature hostile, gouvernée par une doublure invisible du monde, parcourue par une musique lointaine, nourrie de fulgurances hallucinées.

 

L'odeur de carne, le sang en CGI, les bruissements de la nature, la photo variant du rouge sang au bleu létal et la beauté indécente des images génèrent un flou artistique sidérant tout en accentuant les émotions. De toute évidence, Nicolas Winding Refn a pris un risque fou avec Le guerrier silencieux à la fois commercial (il faut aimer la contemplation) et artistique (on risque de lui reprocher une tendance à la pose). Pourtant, il a su capter l'essentiel, invoquer une magie sorcière, enregistrer l'éclat mystique, cerner les cercles de Dante, filmer les paysages rocheux des Highlands écossais comme possédés. Ce voyage d'une âme au cœur des ténèbres ne vient pas à nous mais il importe que l'on vienne à lui. De bout en bout, on est dans un coma, ébloui, en transe, suspendu entre le paradis et l'enfer. Avant la chute sur un tas de cendre.

 

Romain LE VERN


LE DVD : 5/5


La conversion ne trahit pas la qualité de la photographie de Nicolas Winding Refn, ses paysages glaçants des Highlands écossais et brumeux, très contrastés, ne souffrent d'aucun point noir dans ce passage au DVD. Les différents formats d'image disponibles (2.35, 16/9ème ou 4/3) permettent d'apprécier pleinement ce film éblouissant à tous niveaux et pourtant sans compromis esthétique.

 

La bande-son est également de très bonne tenue même s'il faut allègrement pousser le volume afin de s'immerger pleinement dans Le guerrier Silencieux (indispensable si l'on veut apprécier cette expérience trop rare à sa juste valeur). La version originale sous-titrée en français (disponible en DTS 5.1 et en Dolby Digital  2.0) permet de profiter d'une des meilleures bande-son que le cinéma nous ait donné ces dernières années, digne d'un Gus Van Sant ou d'un David Lynch. Rendons donc hommage aux ingénieurs du son  Cameron Mercer et Douglas MacDougall qui ont effecué un excellent travail, selon les souhaits de Nicolas Winding Refn.

 

Parmi les compléments à Valhalla Rising, on trouve un très long entretien (26 minutes) avec le réalisateur du film (Nicolas Winding Refn) et l'acteur interprétant One-Eye (Mads Mikkelsen) et leurs éclaircissements nous permettent de mieux comprendre la genèse, la richesse et la dimension mythologique de ce projet qui fera date. Les bonus proposent des bandes-annonces et des galeries photos.

 

Affiche du film Le Guerrier silencieux (Valhalla Rising)

 

 

L'histoire : Pendant des années, One-Eye, un guerrier muet et sauvage, a été le prisonnier de Barde, un redoutable chef de clan. Grâce à l'aide d'un enfant, Are, il parvient cependant à tuer son geôlier et ensemble ils s'échappent, s'embarquant alors pour un voyage au coeur des ténèbres. Au cours de leur fuite, ils montent à bord d'un bateau viking en partance pour Jérusalem mais le navire, pendant la traversée, se retrouve perdu dans un brouillard sans fin qui ne va se dissiper que pour révéler une terre inconnue. Alors que ce nouveau territoire dévoile ses secrets, les Vikings se retrouvent à affronter un ennemi invisible, terrifiant et mortel, et One-Eye va découvrir au cours du combat ses origines et sa véritable nature... 




Powered by WizardRSS | Full Text RSS Feeds


Source : http://www.excessif.com/dvd/actu-dvd/news/le-guerr...

Lundi 19 Juillet 2010 - 18:15



Nouveau commentaire :

sur cette page