Connectez-vous S'inscrire

Le Polo Club du Domaine de Chantilly : Un club à l’encontre des idées reçues…




Le programme du printemps concocté par le Polo Club du Domaine de Chantilly vous propose six semaines de tournois de haut niveau et un tournoi exclusivement féminin pour lesquels le Club ouvre toutes grandes ses portes à tous les publics du 28 mai au 10 juillet.

Ce fut l’un des moments magiques de la dernière saison : la journée dédiée à l’UNICEF et ponctuée d’un inoubliable concert donné par Ayo et ses amis Keziah Jones et Gary Dourdan. Cette année, l’opération sera renouvelée à l’occasion de la finale de la Charity Cup for UNICEF, un tournoi de haut niveau qui mêlera les plus grands professionnels français aux stars argentines. Le concert sera ouvert au public et 50% de la recette sera reversée à l’UNICEF. Il en sera de même pour le dîner de bienfaisance qui suivra. Ayo souhaite que les fonds soient destinés à l’éducation des enfants du tiers monde. Quand musique et polo se rencontrent autour de la générosité !

Portes ouvertes et week-ends verts

L’une des volontés des fondateurs du Polo Club du Domaine de Chantilly a toujours été de s’ouvrir au plus grand nombre, de faire découvrir ce sport si spectaculaire au grand public. Ce n’est pas un vœu pieux : tous les matchs de tournois, quel que soit le niveau, sont d’accès libre. Ceux du samedi et du dimanche après-midi sont commentés ce qui en facilite la compréhension. En dehors des grandes finales où cet accès est (raisonnablement) payant, il est possible de se garer en bordure des terrains et d’y déployer son pique-nique. Les enfants disposent de grands espaces pour courir, jouer au ballon ou, pourquoi pas, comme les petits Argentins, se munir d’un petit maillet que l’on peut acheter sur place et commencer à apprendre à « taper la balle ».

Voyage en Argentine

Ces week-ends « verts » peuvent devenir un court voyage en Argentine. En effet, à cette période de l’année, le Polo Club prend les couleurs bleu ciel et blanches de la nation du polo. Les chevaux sont soignés par les petiseros, ces cavaliers argentins, coiffé de bérets et qui portent pour certains des tenues traditionnelles gauchos avec une calebasse de Yerba maté à portée de main. Ils ont une façon différente de travailler les chevaux et, lorsqu’ils les conduisent au bord du terrain pour les matchs, on est toujours étonné par ce spectacle de ces cavaliers montant à cheval et en tenant jusqu’à quatre autres en main de chaque côté. Dépaysement garanti !

Des événements sportifs et un centre de formation.

Ces six semaines de polo ce seront surtout six semaines de sport. Du beau sport: rapide, esthétique, exigeant et n’ayant rien à voir avec l’image « peopolisée » renvoyée par certains médias. Les deux tournois du mois de juin, la Coupe Laversine (du 21 mai au 4 juin 2011) et la Charity Cup for UNICEF (du 11 au 26 juin 2011) feront intervenir de grands joueurs comme Pancho Bensadon (photo ci-contre), vainqueur des deux tournois l’an dernier avec l’équipe In The Wings, et qui pratique son sport à son plus haut niveau en Argentine. Ces pros argentins sont de plus en plus concurrencés par leurs homologues français, dont le niveau n’a cesse de s’améliorer, et dont la plupart a été formée au Club. Car Chantilly est un peu le Clairefontaine du polo ayant permis à des cavaliers, qui n’étaient pas forcément issus de milieux aisés, de devenir joueurs professionnels. C’est le cas du n°1 Français, Brieuc Rigaux. Ce centre de formation a permis de produire des joueurs qui ont remporté le Championnat d’Europe à deux reprises (en 2002 et en 2010) et qui sont en course pour le championnat du monde de 2012.

Le Polo, un sport féminin.

Le premier Open de France (en 2001) avait été remporté par une équipe dont le capitaine était une femme. Depuis, le polo féminin s’est beaucoup développé à Chantilly et le club compte aujourd’hui 30 joueuses, qui rarement s’en laissent conter dans les matchs mixtes !

Ce polo féminin sera mis à l’honneur à l’occasion de la Ladies Polo Cup Paris exclusivement réservée aux joueuses. Le polo féminin est tout en finesse, mais il n’en est pas moins rapide et cette Ladies Polo Cup Paris devrait rassembler quelques-unes des meilleures joueuses françaises ainsi que des joueuses étrangères, notamment d’Europe et d’Argentine. Du 6 au 10 juillet au Polo Club du Domaine de Chantilly.

Mercredi 11 Mai 2011 - 13:11



Nouveau commentaire :

sur cette page