Connectez-vous S'inscrire

« Le changement c’est maintenant? »: une compagnie de jets privés surfe sur l’élection de Hollande




« Le changement c’est maintenant? »: une compagnie de jets privés surfe sur l’élection de Hollande
La compagnie aérienne « Wijet », spécialisée dans les vols en jet privé à prix réduits, surfe sur la polémique due à l’utilisation de jets privés par François Hollande le soir du second tour aux élections présidentielles, en détournant le slogan de campagne du nouveau président de la République.

La publicité interpelle les lecteurs du Figaro en pleine page du journal avec « Le changement, c’est maintenant ? » proposant une offre pour un vol Tulle-Paris à 2.200 euros TTC, contre un prix barré de 30.000 euros, en référence aux dépenses de Hollande pour regagner Paris depuis sa ville de Tulle à bord d’un Falcon.

Ces actes lui avaient immédiatement valu les reproches de la droite, l’accusant de ne déjà plus respecter sa parole d’être un président exemplaire et « normal ».

La compagnie aérienne précise dans un communiqué: « Wijet répond au Falcon 900 de François Hollande », présisant qu’elle « avait proposé ses services au Parti socialiste notamment. Mais jusque là, celui-ci n’a pas donné suite ».

Wijet reconnaît quant à elle ce « rebond opportuniste [...] pour évoquer le tabou sur le jet en pleine crise, les tarifs opaques et très variables pratiqués par le secteur de l’aviation d’affaires et l’émergence d’une offre ultra-compétitive pour les déplacements d’affaires ».

L’offre de la compagnie créée il y a trois ans est un tarif unique de 2.200 euros par heure de vol (sur la base d’un aller-retour dans la journée), soit « un prix deux à trois fois moins élevé que celui proposé par une compagnie classique », affirme-t-elle.

Lundi 14 Mai 2012 - 17:12



Nouveau commentaire :

sur cette page