Connectez-vous S'inscrire

Le chevalier à la rose




Une distribution de rêve : Anne Schwanewilms, Kurt Rydl et Anke Vondung se voient attribuer des rôles déterminants pour leurs carrières. Un orchestre de tout premier plan : l’opéra est depuis sa création en 1911 au répertoire du Semperopera de Dresde. De nos jours, la Staatskapelle joue toujours les partitions originales (reconstituées), parvenant avec l’expérience à un son de toute beauté. Une mise en scène ébouriffante, dans la plus pure tradition.

Lundi 8 Décembre 2008 - 11:57



Nouveau commentaire :

sur cette page