Connectez-vous S'inscrire

Le comité d'entreprise de la RATP pris la main dans le sac




Après EDF et Air France, voici à nouveau une entreprise publique pointée du doigt pour les dérives somptuaires de son richissime comité d'entreprise. Selon un rapport que se sont procurés "Le Parisien" et TF1, la Cour des comptes réclame "la saisine du garde des Sceaux pour ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements du CE de la RATP, contrôlé par la CGT. Surfacturations , devis et prestations fictives, absence de comptabilité : derrière la gestion opaque se cacherait un véritable système de détournement d'argent organisé et assumé.

Une enquête préliminaire pour abus de confiance avait été ouverte dès le 5 septembre, indique la justice. Le CE récuse toute "malversation". La direction de la régie souligne n'avoir pas d'"instrument légal" pour contrôler son comité d'entreprise, déplorant qu'il n'y ait aucune obligation de certification pour ses comptes.

Mardi 6 Décembre 2011 - 22:59



Nouveau commentaire :

sur cette page