Connectez-vous S'inscrire

Le coup de folie de deux mathématiciens de renom




Mercredi à Pantin, deux forcenés armés s'étaient retranchés dans un pavillon : l'un des deux s'était suicidé, l'autre s'était rendu. Il s'agissait en fait de jumeaux qui venaient d'ouvrir le feu sur la porte de l'appartement d'un troisième frère. Les enquêteurs découvrent aujourd'hui que les deux tireurs étaient des scientifiques réputés, mais pas forcément très équilibrés.

Jeudi 19 Janvier 2012 - 23:24



Nouveau commentaire :

sur cette page