Connectez-vous S'inscrire

Le palmarès des American Music Awards 2009


La jeune chanteuse de country Taylor Swift, qui aura 20 ans en décembre, a reçu dimanche cinq trophées, dont celui de "meilleur artiste de l'année", à Los Angeles, lors de la cérémonie de remise des American Music Awards 2009, la 37e cérémonie annuelle du genre.



Le palmarès des American Music Awards 2009
La jeune chanteuse de country Taylor Swift, qui aura 20 ans en décembre, a reçu dimanche cinq trophées, dont celui de meilleur artiste de l'année, à Los Angeles, lors de la cérémonie de remise des American Music Awards 2009. Michael Jackson a été distingué à quatre reprises à titre posthume au cours de cette soirée. (Reuters/Mario Anzuoni)

Taylor Swift et feu Michael Jackson, le roi de la pop décédé en juin dernier, dominaient les nominations pour cette soirée avec respectivement six et cinq chacun.

Taylor Swift a finalement relégué Jackson à la seconde place de la soirée, puisque le défunt a dû se contenter de quatre distinctions.

Outre celle de "meilleur artiste de l'année", Taylor Swift a reçu quatre autres récompenses, dont celles de "meilleure artiste féminine" dans les catégories country et pop-rock. Elle a aussi reçu le trophée de "meilleur album" country pour "Fearless". Enfin, elle est "meilleur artiste" dans la catégorie "adulte contemporain".

Taylor Swift a accepté ses trophées en direct, par liaison satellite avec Londres, où elle doit donner un concert ce lundi.

"La musique, au bout du compte, n'a jamais été une affaire de compétition", a-t-elle dit après avoir été sacrée "artiste de l'année". Pour elle, c'est un "honneur inimaginable" que d'être cité dans la même catégorie que Michael Jackson, dont elle a remercié la famille.

Michael Jackson a remporté à titre posthume le trophée de "meilleur artiste masculin" dans les catégories pop-rock et soul/R&B. Son frère, Jermaine, a accepté les récompenses en son nom.

Le chanteur a également reçu les trophées de "meilleur album" pour "Number Ones" dans les catégories soul/R&B et pop/rock, battant Taylor Swift dans cette dernière.

Les autres prétendants au titre d'"artiste de l'année" étaient Lady Gaga, le rappeur Eminem et le groupe rock Kings of Leon. Eminem, qui avait quatre nominations, repart de la soirée les mains vides.

Beyonce a quant à elle été sacrée "meilleure artiste féminine" dans la catégorie Soul/R&B. En rap/hip hop, le "meilleur artiste masculin" est Jay-Z, qui rafle aussi le "meilleur album" dans cette catégorie pour "The Blueprint 3".

Parmi les premiers lauréats de la soirée, The Black Eyed Peas a été sacré meilleur groupe dans les catégories pop/rock et soul/R&B.

Plusieurs artistes se sont produits sur scène pour animer la soirée, parmi lesquels Janet Jackson, qui a interprété un medley de ses succès, Alicia Keys et Whitney Houston, mais aussi le groupe rock Daughtry, la diva colombienne Shakira et la pop star Kelly Clarkson.

Les meilleurs moments des American Music Awards

La chanteuse Lady Gaga chante "Speechless" lors des 37e American Music Awards à Los Angeles, le 23 novembre 2009.
La chanteuse Lady Gaga chante "Speechless" lors des 37e American Music Awards à Los Angeles, le 23 novembre 2009./REUTERS/Mario Anzuoni

VIDEO - Plusieurs artistes se sont produits sur scène pour animer cette 37e cérémonie, dimanche soir. Passage en revue des prestations les plus remarquées...

Dimanche soir à Los Angeles, des bêtes de scène se sont succédées pour animer la soirée des 37e American Music Awards. La cérémonie a couronné cette année Taylor Swift, et honoré à titre posthume Michael Jackson. La sœur de ce dernier, Janet, a d’ailleurs fait l’ouverture de la soirée, avec un medley de ses vieilles chansons.



Autre star des années 90 qui a profité de la scène des AMA pour faire son come-back, Whitney Houston, récompensée par un trophée d’artiste internationale de l’année. Elle a interprété «I Didn't Know My Own Strength», premier single issu de son album, I Look To You.



Côté buzz, c’est Jennifer Lopez qui a remporté l’award de l’année, avec une magistrale chute sur son auguste derrière lors de sa performance pour «Louboutins» (un hommage en chanson à la marque de chaussures), son nouveau single.



Mais JLo n’est pas la seule à avoir fait jaser. Adam Lambert, le gagnant d’American Idol, la Nouvelle Star américaine, qui ne cache pas son homosexualité, a profité de son passage sur scène pour embrasser un garçon à pleine bouche. Shocking!



Comme à son habitude, Lady Gaga a également fait parler d’elle. Mais petite nouveauté dimanche soir, elle avait laissé tomber les tenues rocambolesques pour se concentrer sur la musique. Un piano en feu à déplorer au final.



La belle Rihanna s’est elle aussi distinguée. A la fois par de nombreuses fausses notes, et un costume de scène digne du Cinquième Elément, qui ne la mettait pas vraiment en valeur.

B.D.

Lundi 23 Novembre 2009 - 10:09



Nouveau commentaire :

sur cette page