Connectez-vous S'inscrire

Le roller des villes devient roller des champs




Le roller des villes devient roller des champs
Le Roller des Villes devient Roller des Champs le temps d’un week-end à l’hôtel Le Dormeur du Val**** ! On chausse les rollers à l’hôtel et on s’offre pour le plaisir de patiner la Voie Verte Trans-Ardennes qui parcourt les méandres de la Meuse sur 85km, de Charleville-Mézières à Givet.

À 1h45 de Paris par TGV, Charleville-Mézières, avec ses élégantes façades blondes, constitue une porte d’entrée idéale du parcours aménagé sur l’ancien chemin de halage. Le train qui chemine dans la vallée permet de moduler votre balade et de revenir sans fatigue jusqu’en gare de Charleville-Mézières, face à l’hôtel ! Le fleuve, que l’on suit, traverse des reliefs imposants au milieu d’intenses forêts qui ont inspiré des écrivains aussi illustres que George Sand, Julien Gracq et les incontournables Rimbaud-Verlaine.

L’hôtel, de belle manufacture design et de standing 4*, offre le repos du soir dans un cadre audacieux dédié à l’architecture d’intérieur.

Ce séjour, qui se décline aussi pour les amateurs de vélo et de marche, donne au sport une dimension à la hauteur de la Nature.

Pierre Josse, Rédacteur en chef du Guide du Routard /// Publié en février 2010 dans le guide «nos meilleurs hôtels et restos en France» :

Tout récent (sept 2009). Si cet hôtel avait ouvert à Londres, Los Angeles ou New York, nul n’aurait été étonné ! mais là, à Charleville, on demeure totalement bluffé... D’un concept radicalement nouveau, à des années-lumières des hôtel de province les plus contemporains. Bienvenue dans ce chef-d’oeuvre du design d’avant garde, fourmillant d’idées décoratives, de télescopages de matériaux surprenants, de meubles déconstruits, de gadgets sophistiqués et malins... On pense au célébrissime Starck, bien sûr, mais la démarche architecturale se révèle ici particulièrement innovante et originale. Une réussite totale donc, dont nous ne vous livrerons pas les détails pour vous en laisser la surprise. L’hôtel s’est fondu dans une ancienne structure industrielle qui fut même le siège de naissance du magazine L’usine nouvelle. Réception superbe, chambres hyper confortables. Un choc culturel donc, entre passé du lieu, poésie rimbaldienne et esthétique du futur, vraiment réjouissant. Trêve de bavardage, si vous veniez goûter à cette hôtellerie anticipant déjà le XXIIe siècle ?

Nouveauté - Accès : en face de la gare. Hôtel Le Dormeur du Val - 32 bis, rue de la Gravière - 03 24 420 430. contact@dormeur.fr - TV. Canal+. Satellite. Doubles 118-141€.

Mardi 13 Avril 2010 - 18:20



Nouveau commentaire :

sur cette page