Connectez-vous S'inscrire

Leee John occupe le devant de la scène depuis plus de 30 ans


Artiste de renommée mondiale, Leee John occupe le devant de la scène depuis plus de 30 ans, en tant que chanteur et fondateur du groupe « Imagination ».



Véritable phénomène pop des années 80, il impose son style et inspire toute une génération, grâce à des textes fédérateurs qui touchent la planète entière. Pour preuve, avec près de 30 millions de disques vendus à travers le monde, son groupe est réclamé par la famille royale, par le président Russe et même par la famille Mandela en Afrique du sud pour le projet « Opération Faim ».

Né à Londres, Leee John passe une partie de ses années de formation à New York, où il découvre le R’n’B et la musique soul. De retour a Londres au début des années 70’s, il fait équipe avec son ami d’enfance : Russell Fraser. Le duo est repéré lors d’un concert au Rainbow Theater par le label Snazz Records, alors sous contrôle de Roy Fisher, qui s’occupe entre autre de David Bowie.

Ils signent leur premier single « Get up » et suscitent l’intérêt de la presse locale, obtenant ainsi leur premier entretien avec le fameux magazine Blues & Soul. Cette mise en lumière leur vaut d’être présenté au producteur Tony Swain, qui leur confie l’écriture des paroles et de la mélodie de « Body talk ». Cela deviendra leur premier disque d’Or et le lancement officiel du groupe « Imagination ».

Les tubes s' enchaînent « In & Out Of Love » « Flashback » « Music & Lights » « In The Heat of The Night » et bien sûr « Just an illusion ».

Après des années de concerts à travers le monde, Leee John se met en quête d’horizons plus lointain et s’associe avec Cristol productions et Stefene Peyrolo, afin de faire son premier album Jazz-Soul. Enregistré en France, on y croise des noms notoires du milieu comme Stefene Huchard, Stefene Kerechi ou Dr John Watson. L’album crée l’événement et affirme le statut de Leee John en tant qu’artiste par excellence…le titre phare de cet album : Sensuality


Lundi 6 Juillet 2009 - 00:00



Nouveau commentaire :

sur cette page