Connectez-vous S'inscrire

Les Happy Folies, du 1er au 4 avril 2009


Avec les Happy Folies, du 1er au 4 avril 2009, Les Quatre Temps disent non à la crise avec le sourire !



Après le succès d’ « Achetons Groupés » en 2008, le centre de loisirs et de commerce, Les Quatre Temps, s’attache à combattre la morosité ambiante en proposant à ses visiteurs de redécouvrir le plaisir de faire de bonnes affaires ! Comment ? En adaptant un concept étonnant : Le Fun Shopping !

Le Fun Shopping : Faites de bonnes affaires avec le sourire !

Vous en avez marre des vendeurs qui « oublient » de vous dire bonjour ? Assez de vous faire bousculer aux cabines d’essayages ? Tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne !

Pour retrouver le plaisir d’acheter, Les Quatre Temps lancent Les Happy Folies pour faire de votre séance de shopping une aventure humaine où le sourire prend le dessus sur la simple transaction économique.

Fous rires aux Quatre Temps du 1er au 4 avril 2009 !

Durant 4 jours, grâce aux Happy Folies, votre sourire va devenir une nouvelle monnaie d’échange… alors prêt à jouer le jeu ? Car en plus d’être communicative, votre bonne humeur sera récompensée par une avalanche de bonnes affaires, avec des réductions allant de 10% à 50% dans plus de 90 enseignes participantes. N’oubliez pas d’arborer votre badge Happy Folies* et votre sourire : certains commerçants réservent une surprise à leurs caisses aux porteurs du badge, comme Go Sport qui leur offrira 10% de réductions supplémentaires, en plus des 20% à 40% concédés sur une sélection d’articles de sport.

Et pour que le sourire se change en rire, les Quatre Temps ont fait appel des professionnels. Chaque midi, des sessions de Yoga du Rire seront organisées par l’Ecole Française du Rire au profit des visiteurs stressés. Et pour que le rire monte en puissance, des spectacles d’improvisation seront organisés chaque soir dans différents espaces du centre. Autant d’occasions de redécouvrir le plaisir de faire du « fun » shopping !

Vendredi 13 Mars 2009 - 18:26



Nouveau commentaire :

sur cette page