Connectez-vous S'inscrire

Les derniers soldats US ont quitté l'Irak, neuf ans après




C'est une page de l'Histoire qui se tourne. L'armée américaine a quitté dimanche à l'aube l'Irak, près de neuf ans après l'avoir envahi et renversé le dictateur Saddam Hussein, laissant ce pays riche en pétrole, plongé dans une grave crise politique. L'armée américaine, qui a compté jusqu'à 170.000 hommes au plus fort de la lutte contre l'insurrection, a abandonné 505 bases. Il ne restera plus que 157 soldats américains chargés d'entraîner les forces irakiennes et un contingent de Marines pour protéger l'ambassade.

Dimanche 18 Décembre 2011 - 22:29



Nouveau commentaire :

sur cette page