Connectez-vous S'inscrire

Les joyaux de Liz Taylor exposés à Genève


Parmi ces bijoux d'exception, exposés par la maison Christie's avant une vente aux enchères en décembre à New York, figurent une perle unique du XVIe siècle qui avait été offerte à l'actrice par Richard Burton, ou encore un bracelet en diamants et platine, cadeau de Michael Jackson.



Les joyaux de Liz Taylor exposés à Genève
Une soixantaine de joyaux mythiques provenant de la collection d'Elizabeth Taylor sont exposés vendredi et samedi à Genève par la maison Christie's, étape européenne d'une exposition mondiale itinérante avant une vente aux enchères prévue à New York en décembre. Parmi ces bijoux d'exception ayant appartenu à l'icone d'Hollywood, décédée en mars dernier, figurent notamment une tiare de diamants anciens offerte par un de sept ex-maris, le producteur Mike Todd, un bracelet en diamants et platine, cadeau de son ami le chanteur Michael Jackson, et plusieurs parures en émeraudes, diamants, saphirs ou rubis.

Les joyaux les plus spectaculaires lui ont été offerts par l'acteur Richard Burton qu'elle épousa deux fois, notamment la fameuse Peregrina, une perle unique du XVIe siècle portée successivement par plusieurs reines d'Espagne et d'Autriche et qui figure sur des toiles peintes par Velasquez, estimée de 2 à 3 millions de dollars. Richard Burton avait acheté cette perle unique 37.000 dollars en 1969 lors d'une vente aux enchères. Une bague sertie de diamants et d'un énorme rubis "du rouge le plus parfait", selon les mots de Burton, est estimée entre 1 et 1,5 million de dollars. Autre présent de l'acteur à son épouse, une bague en diamants de 33,19 carats que Liz Taylor portait tous les jours, estimée entre 2,5 et 3,5 millions de dollars.

Liz Taylor savait tout du moindre bijou lui appartenant

François Curiel, directeur international de la joaillerie et président de Christie's Asie, estime que la vente de ces joyaux mythiques, qui ont été déjà admirés à Dubaï et Tokyo avant Paris et Hong Kong, fera date. Il avoue par ailleurs avoir été "époustouflé par la connaissance" qu'avait Elizabeth Taylor du moindre bijou lui appartenant lorsqu'il avait rencontré, en 1998, la star qui souhaitait faire dresser l'inventaire et faire estimer sa collection. Lors de "deux jours inoubliables" à Los Angeles, François Curiel a pu confirmer, dit-il, que l'actrice pouvait jauger les différentes provenances des pierres précieuses et connaissait le poids des pierres les plus importantes.

Le 13 décembre, à la demande de la famille Taylor, la maison Christie's mettra aux enchères ces bijoux d'exception avant de disperser le lendemain 269 autres pièces. La vente de la collection de bijoux d'Elizabeth Taylor pourrait dépasser les 30 millions de dollars, selon Christie's. Quelque 400 robes, accessoires de luxe et autres souvenirs liées à la star seront également mis en vente au Rockefeller Center de New York. Une partie des fonds récoltés sera reversée à des associations caritatives et notamment la fondation de l'actrice, l'Elizabeth Taylor Aids Foundation.

Vendredi 11 Novembre 2011 - 19:15



Nouveau commentaire :

sur cette page