Connectez-vous S'inscrire

Lynda Lemay - Ma signature

Sortie le 13 novembre 2006 chez Warner Music France


En neuf albums et près de 20 ans de carrière, Lynda Lemay a fait chavirer le cœur des Québécois, séduit celui de Charles Aznavour et conquis celui de la France entière. En neuf albums, elle nous a donné plus de 150 chansons et des milliers d’accords, des ballades touchantes et du rock irrévérencieux, de l’amour et des émotions pures. Elle nous a livré son âme et ses secrets, ses joies et ses peines, ses croyances et ses espoirs. En neuf albums et trois millions d’exemplaires vendus dans le monde entier, elle a gravi les marches d’un podium réservé aux grands de la chanson francophone, aux légendes, aux immortels.




En neuf albums, Lynda Lemay a libéré Nos rêves (son premier disque, paru en 1990), forgé ses deux Y pour en faire sa marque, s’est mise à nu, elle, Lynda Lemay (album éponyme, 1998). Elle s’est aussi mise en scène et enregistrée Live avant de passer Du coq à l’âme, profitant du nouveau millénaire pour effleurer des rythmes plus rock et plus disco. Alors que Les lettres rouges de son nom clignotaient encore sur la façade de l’Olympia de Paris, elle nous a dévoilé Les secrets des oiseaux, une révélation aux accents rock et country. Elle nous a ensuite fait croquer les fruits de son Paradis quelque part avant de nous prendre la main pour traverser avec elle Un éternel hiver, opéra-folk de 51 chansons dont le double album est sorti début 2006.

En neuf albums, Lynda Lemay a connu la gloire et le succès, les disques d’or et les trophées, les voyages et les tournées, les salles combles et les fans comblés. Mais elle est toujours restée fidèle à ce qu’elle appelle… « Ma signature ».

Cette signature, Lynda Lemay a choisi d’en faire un album, le 10e de sa carrière. Un album-symbole où elle s’offre – et nous offre – un retour aux sources. Un retour régénérant aux inspirations poétiques et musicales qui l’ont fait connaître. Un retour à une simplicité chaleureuse et réconfortante, intimiste et sincère. Un retour à la pureté de la guitare acoustique, celle que Lynda nomme « sa concubine, sa demi-sœur » et à qui elle consacre d’ailleurs une chanson, C’est que du bois :

« C’est que du bois avec des formes. C’est qu’une boîte avec un trou.
Souvent, je réalise comme je lui dois tout.
Alors que me quittent les hommes, alors que me blesse la vie,
j’écoute sa voix qui résonne et je souris… ».
i[

Dans les 16 chansons de l’album, cette guitare et ce sourire se retrouvent, se redécouvrent, s’enlacent et s’interpellent. Entièrement écrit, composé et interprété par Lynda Lemay, le disque nous raconte des histoires touchantes qu’on imagine puisées dans les souvenirs et la vie de l’artiste.

Ma signature se révèle ainsi une magnifique dédicace à la vie et à l’enfant qui vient de naître. Un hommage à toutes les mères de ce monde, celles en devenir (J’voudrais voir ton visage), celles qui doutent (Si je ne te fais pas d’enfant) et celles que la peur étouffe (Ça m’fout la frousse); celles qui se donnent entièrement (Une mère) et celles qui espèrent trop (Le mime). Certaines chansons nous replongent dans l’enfance avec ses joies (Tu t’appelles Marguerite) et ses peines (Le dernier choix, Les culottes grises), ses rêves (Les petites âmes roses) et ses violences (La petite Laura). Ma signature, c’est enfin la quête d’une femme qui s’interroge sur le destin (On a jeté les anneaux), la vieillesse (Je m’appelle Marguerite) la séparation (Sables mouvants, Le traité de solitude) et la sagesse (Surtout vous, en hommage à Charles Aznavour).

Fidèle à elle-même, à « sa signature », et à son public, Lynda Lemay l’est aussi vis-à-vis d’un de ses complices de la première heure, Yves Savard, qui l’accompagne à la guitare dans toutes les chansons. Michael Weisinger (réalisation), Michel Fauteux (percussions), Marie-Claude Petit (piano et chœurs), Simon Leclerc (direction de l’orchestre dans Surtout vous), Alain Caron (basse), Isabelle Barbeau (basse) et Yvan Pednault (chœurs) ont également apposé leur signature sur le disque.

Ma signature de Lynda Lemay : un 10e album résolument personnel où le talent de l’artiste se nourrit de l’expérience pour mieux se révéler : pur, délicat, sincère et extrêmement émouvant.

Tracklisting :

1. Tu t’appelles Marguerite
2. J’voudrais voir ton visage
3. Si je ne te fais pas d’enfants
4. Le dernier choix
5. Sables mouvants
6. C’est que du bois
7. Une mère (1er single)
8. Le mime
9. Surtout vous
10. Le traité de solitude
11. Les petites âmes roses
12. On a jeté les anneaux
13. La petite Laura
14. Les culottes grises
15. Ça m’fout la frousse
16. Je m’appelle Marguerite

TOURNEE 2007

Lynda sera en tournée française avec un nouveau spectacle en toute intimité « C'EST QUE DU BOIS ».

Formation : Lynda (guitare-voix) + 2 guitaristes

02 février - Lille - Théâtre Sébastopol
03 février - Lille - Théâtre Sébastopol
05 février - Lyon - Bourse du Travail
06 février - Lyon - Bourse du Travail
08 février - Clermont-Ferrand - Zénith
01 mars - Orléans - Zénith
02 mars - Paris - Olympia
03 mars - Paris - Olympia
04 mars - Paris - Olympia
05 mars - Paris - Olympia
07 mars - Nantes - Zénith
08 mars - Tours - le Vinci
29 mars - Metz - Arènes
30 mars - Nancy - Zénith
31 mars - Dijon - Zénith
02 avril - Bruxelles - le Cirque Royal
03 avril - Liège - le Forum
04 avril - Rouen - Zénith
05 avril - Rennes - Muzikhall
26 avril - Grenoble - le Summum
27 avril - Genève - Grand Casino
28 avril - Genève - Grand Casino
30 avril - Nice - Acropolis
02 mai - Montpellier - Zénith
03 mai - Albi - le Scénith

Dimanche 12 Novembre 2006 - 01:08
sur cette page