Connectez-vous S'inscrire

Lynda Lemay - Un eternel hiver

Sortie française le 20 février 2006




Ecrit, composé, mis en scène et interprété par Lynda Lemay, Un éternel hiver est une comédie musicale hors normes, que Lynda qualifie d’opéra folk. Autour de Lynda, qui incarne sur scène la mère de Jeff, le casting réunit un quatuor de talents exceptionnels, issus de la Belle Province : Fabiola Toupin dans le rôle de Manon, Yvan Pedneault dans le rôle de Jeff, Daniel Jean dans l’agent Messier et Manon Brunet alias Micheline ; les musiciens habituels de Lynda les accompagnent sur scène.

Tout au long d’Un éternel hiver, Lynda nous ballade avec son talent narratif unique dans un véritable maelström d’émotions contradictoires, on y rit, on y pleure ! Le spectacle a été capté au Québec, lors de l’hiver 2005. Un spectacle unique, au diapason avec une artiste exceptionnelle, qui continue son histoire d’amour avec le public français (2,8 millions d’albums vendus ; dernier album ‘Un paradis quelque part’, double disque d’or).

PODCAST ET CHRONIQUE AUDIO EN BAS DE PAGE

SYNOPSIS
Dans un village de la campagne québécoise, Manon vit une passion orageuse avec Jeff sous les regards désapprobateurs de Micheline, sa mère, et de Daniel, un policier amoureux d’elle. Alors qu’ils viennent d’avoir leur premier enfant, Jeff est emprisonné pour avoir tué un homme lors d’un règlement de comptes entre dealers. Désormais libre, Manon se marie avec Daniel…

TOURNEE 2006
Après une tournée triomphale en 2005 (quarante dates en France, plus de 50 000 spectateurs), Lynda et sa troupe reviennent pour une nouvelle tournée dès le mois de mars 2006.

06/03 - Toulouse - Halle Aux Grains
07/03 - Rodez - Amphithéâtre
08/03 - Gaillac – Salle des fêtes
10/03 - Le Cannet - La Palestre
30/03 - Morlaix/Langolvas - Salle Sésame
31/03 - Laval - Théâtre De Hercé
01/04 - Angers - Centre Des Congrès
03/04 - Evreux - Le Cadran
04/04 - Evreux - Le Cadran
05/04 - Saint Quentin - Théâtre
06/04 - Noisy Le Grand - Théâtre
07/04 - Les Mureaux - Centre Culturel
27/04 - Dijon - Auditorium
29/04 - La Baule - Atlantia
30/04 - Quimper - Le Pavillon
02/05 - Paris - Olympia
04/05 - St Etienne - Palais Des Spectacles
05/05 - Belley - Théâtre

Sortie française le 20 février 2006 chez Warner:
2CD Cristal (livret 16 pages : inclus synopsis + photos inédites)
2CD Digipak de luxe (livret 72 pages : inclus synopsis + paroles + photos inédites). EDITION LIMITEE

L'HISTOIRE

Dans un village isolé, peuplé de quelque deux mille âmes et planté au cœur d’une paisible campagne québécoise, cinq personnages nous entraînent dans une histoire tumultueuse.

La jeune et ravissante Manon a vu défiler ses vingt-deux premiers printemps dans un humble logement situé à l’étage, au-dessus du modeste restaurant « Chez Raymond ». Cet établissement est le seul restaurant presque digne de ce nom dans les parages. Manon y a grandi. Sa mère, Micheline, y a toujours travaillé de peine et de petites joies comme serveuse, pour gagner leurs deux vies. Soucieuse d’être bonne, attentionnée et protectrice envers sa fille, elle compense de son mieux l’absence d’un père que Manon n’a jamais connu.

C’est à l’aube de la vingtaine, à vingt-deux ans donc, que Manon tombe en amour avec Jean-François (Jeff) Larivière. De deux ans son cadet, celui-ci est le fils de Nathalie et de feu Jacques Larivière, ancien médecin du village. Leur passion est instinctive, violente. Ils s’aiment démesurément, se jettent avec frénésie dans cet amour comme deux naufragés, d’un élan, se soudent l’un à l’autre dans la tempête.

Deux ans plus tard, en 2004, la jeune femme vit avec Jeff sous le même toit et porte fièrement leur premier enfant. Tout à son bonheur, elle perçoit puis découvre peu à peu le côté obscur de son amant. Dès lors, elle tentera d’ensoleiller ses humeurs sombres, de donner un sens aux comportements nébuleux, de gommer les excès de l’homme qu’elle aime. Resteront-ils unis au sommet de la montagne?

Comme un arbre qui a mal à ses racines, Jeff a grandi en courbant le dos et en faisant beaucoup d’ombre. Il porte le poids d’un passé trouble, le souvenir d’une mère légère, d’un père parti trop tôt, le cœur en mille morceaux. En proie au doute, poursuivi par ses propres démons et tenté par le vide, il se retrouve soudain au seuil de la paternité…

C’est à ce moment que débute l’Opéra.

Client régulier du restaurant « Chez Raymond », Daniel Messier, agent de police dans la quarantaine, respecté par sa communauté et bon ami de Micheline, cultive depuis des années un amour impossible pour la jolie Manon. Prétendant éconduit mais résolu, il n’a jamais cessé de croire qu’un jour le destin lui serait favorable.

Micheline et lui désapprouvent la relation orageuse que vivent les deux jeunes tourtereaux, bientôt futurs parents. D’instinct, Micheline se méfie. Cette vague prémonition va insensiblement se muer en une haine sourde, tenace, emplie de rancune. Sentant venir l’orage, l’impassible Daniel Messier est à l’affût. Patient, il rêve de pouvoir, un jour, émouvoir Manon et lui apporter bonheur et sécurité. Pour cela, il est prêt à attendre, des années s’il le faut. Manon, indifférente, désamorce ses avances.
Nathalie, la coquette maman de Jeff, veuve depuis plus de dix ans, accepte difficilement de devenir grand-mère à quarante et un ans. Elle sent confusément la jeunesse s’enfuir et voit s’envoler son fils unique, et, avec lui, à l’orée d’un temps nouveau, les rêves et les espoirs qu’elle n’a pas su réaliser jusqu’alors.

La collision entre ces cinq personnages aux caractères explosifs fera naître de féroces batailles d’émotions, des décharges de rage, des moments de fureur brusque, de confusion et de fol espoir, de fulgurantes prises de conscience. Elle mettra en lumière ces lieux cachés, ces recoins souterrains, ces replis du cœur où se réfugient trop souvent les âmes, et leurs secrets enfouis qui minent le monde.

Bienvenue dans cette tragique histoire d’amour et de haine, dans cet univers de promesses trahies, de mensonges, de rêves impossibles, de décevantes réalités, de blessures mal guéries et de tendresse en berne.

Une histoire où la vie, la mort et la fatalité se côtoient de trop près.
Une dramatique où culpabilité et rédemption tiennent les rôles principaux.

Dimanche 19 Février 2006 - 07:22
sur cette page