Connectez-vous S'inscrire

MA VIE EN ROSE nouvel album de JEANCRISTOPHE




"Cet album, c'est « ma » vie en rose. C'est bien sûr un regard rose sur la vie, mais c'est aussi la face rose d'une vie qui ne l’est pas forcément. Et puis « rose », c'est aussi la fleur qui symbolise l'amour, ainsi que l'épanouissement, la renaissance. Ces ingrédients me semblent être la matière première de l'album."

Quatre ans après la sortie de son premier album, L comme lui, JEANCRISTOPHE revient le 14 février 2012 avec Ma vie en rose.

JEANCRISTOPHE, en un mot et sans “ H ” (de guerre), s'est créé un monde à lui, où il joue de tout tel un enfant roi. Chansons électro-pop, mélodies épurées, épopées surréalistes…

JEANCRISTOPHE nous met la tête à l'envers (ou à l'endroit, c'est selon). Il bouleverse tout ce qu'il touche, et touche, en plein cœur, tous ceux qui se laissent prendre au jeu.

JEANCRISTOPHE, musicien, arrangeur, ingénieur du son, s’est forgé une jolie réputation au sein de la scène musicale lilloise, à travers ses collaborations : Natacha Tertone, Marcel et son orchestre, M.A.P., Presque Oui, Fred Merpol, Jef Kino. Il a aussi travaillé aux côtés de J.J. Goldman, Dani, et dans un autre registre avec Jean-Claude Casadesus et Jean-Claude Malgoire.

Résolument pop, Ma vie en rose, prend racine dans une culture commune à tous, que ce soit la pop des années 1980, la variété plus moderne, l'univers “gainsbourien”, d'artistes décalés comme Philippe Katerine ou Brigitte Fontaine, ou encore les génériques de dessins animés... Il en éclot un album rose & pop.

Fort du soutien de Domaine Musiques (centre au développement de la vie musicale de la région Nord-Pas de Calais), JEANCRISTOPHE a pu faire appel à Vincent-Marie BOUVOT pour la réalisation de l'album. C'est notamment à lui que l'on doit les tubes de Zazie (album Zen etc…), Florent Pagny (album Châtelet les Halles), Peter Kröner, ou encore Elsa et Julie Pietri…

À n'en pas douter, la carrière de cet artiste sans équivalent prendra un nouveau tournant.

Samedi 14 Janvier 2012 - 00:22



Nouveau commentaire :

sur cette page