Connectez-vous S'inscrire

Malgré la "guerre des chefs", l'UMP tente de calmer le jeu




Malgré la "guerre des chefs", l'UMP tente de calmer le jeu
La hache de guerre est enterrée... pour l'instant. Après des déclarations fracassantes, les rivaux de l'UMP Jean-François Copé et François Fillon se sont appliqués samedi à mettre en sourdine leur rivalité, conscients de l'impact négatif d'une guerre des chefs sur l'électorat de droite, à quinze jours des législatives.

Samedi 26 Mai 2012 - 23:05



Nouveau commentaire :

sur cette page