Connectez-vous S'inscrire

Marcel Kanche - Vigiles de l'Aube


Label Cristal Records – distribution Harmonia Mundi



Deux ans après le déconcertant Dog Songe, Marcel Kanche réitère dans la même esthétique noire et blanche avec Vigiles de l'Aube. Empreint d'une mélancolie et d'un lyrisme intense, cet album à la chimie instable est à écouter avec précautions. D'abord déambulation à tâtons dans des paysages inquiétants, la pérégrination se mue en une promenade à travers des horizons sylvestres qui renferment beautés et douceurs animales. Étonnamment imagées, ces chansons nous poussent à une écoute contemplative.

Tout le long de cette expérience bucolique, la voix de Kanche nous berce, vibrant tel un instrument monocorde au timbre euphorisant. L'organe éthéré d'Isabelle Lemaître se laisse entendre, lui, de manière sporadique, ajoutant une touche de sérénité et de sensualité à l'album. Le disque témoigne d’un accomplissement, d’un apaisement. A travers Kanche chanteur, Kanche musicien, Kanche poète ou Kanche chasseur d’ombres... c’est aussi son univers que l’on côtoie : la poésie d’Eugène Savitzkaya, les échos mélancoliques, ou l’ombre de Bashung, pour qui il avait écrit la chanson “Buveur de marécage”.

Lundi 31 Janvier 2011 - 19:35



Nouveau commentaire :

sur cette page