Connectez-vous S'inscrire

Mathieu Boogaerts en DVD


"Michel" est le quatrième album d'un des principaux acteurs de cette nouvelle scène française. Douze chansons et un DVD (avec le journal de cet opus..) et toujours le même style, aussi intime pour cet auteur qui, à l'image de ses confrères écume les scènes depuis ses débuts. (Découvrez les DVD live de : Sanseverino, Thomas Fersen, Jeanne Cherhal et Benabar)



C’est avec une spontanéité proche que fut réalisé Michel. Sortant d’une tournée en solo, Mathieu s’est assumé multi-instrumentiste, trois ans après avoir enregistré l’album 2000 à huit mains. Au studio Ferber, il a couché en deux semaines un premier jet sous l’oreille de Renaud Letang – déjà présent sur les mixes de Super et 2000. Puis, entre septembre 2004 et janvier 2005, sont venus Albin de la Simone (un piano), Fabrice Moreau (une batterie) ainsi que Maud Chabanis (trois voix) et les gentes girls du label (des chœurs). Des coins de table ont servi de batterie. On n’est pas dans le propre avec Michel. Si un croquis sonnait, il vibrerait pareil, avec ses maladresses, ses imperfections qui offrent, mieux que du charme, du souffle, de la vie. Michel est sensuel. Comment dire autrement ?

Hier, jusqu’à 2000, Mathieu écrivait en Afrique. Pour Michel, ce fut l’Europe, Barcelone puis Berlin. Deux mois dans chaque ville, à trier, structurer, trouver des mots sur ces mélodies captées au dictaphone. Au début, Mathieu ne sait jamais trop ce qu’il formulera. Le sens naît des sonorités. La forme, du fond qui remonte à la surface, et, depuis 2000, elles se donnent parfaitement la réplique dans cet équilibre idéal entre le style et le propos. Suggérer le grave sur un reggae lumineux. Il se dit des choses sous cette voix faussement délicate.

Et c’est du regret dans Pardonne, du je suis venu te dire que je ne suis plus là, du cul sale dans Siliguri, des aveux, des dommage, des joies, le goût de la solitude, de la pluie, de la neige qui fait froid, des blés et des landes, du Paris de Baisers volés, des colères, des angoisses, la peur du lien défait, l’effroi face aux instincts grégaires. Et c’est une Isabelle, un hôtel, une demoiselle, un tu t’rappelles qui riment avec Michel. C’est un bon compagnon. Il aide Mathieu à se dévoiler, à ôter les dernières couches. Le plus généreux est de se dire. Ça tient à un cheveu. Bientôt, Mathieu sera tout nu.

Disponible depuis le 05 avril 2005, Tôt ou tard

Source DVD-bonus

Mercredi 4 Mai 2005 - 20:57



Nouveau commentaire :

sur cette page